1 min de lecture Russie

Agression à l'acide au Bolchoï : un danseur vedette soupçonné

L'atmosphère s'est encore alourdie vendredi au Bolchoï, la plus célèbre scène russe, devenue le théâtre d'une enquête criminelle et de toutes les suspicions, avec l'interrogatoire d'un des danseurs vedettes sur la terrible agression à l'acide commise contre le directeur artistique Sergueï Filine.

"Atmosphère malsaine"

Nikolaï Tsiskaridzé, dont le conflit est notoire avec la direction du théâtre, a été interrogé en qualité de témoin dans le cadre de l'enquête, a indiqué la police, confirmant une information qui s'était répandue dans les médias depuis la veille. "A part lui ont été interrogés des collaborateurs du théâtre, les proches et les connaissances de Sergueï Filine", le directeur artistique agressé le 17 janvier.

Le directeur du Bolchoï, Anatoli Iksanov, avait dès le début déclaré avoir "des soupçons spécifiques sur des personnes spécifiques". "J'espère que Nikolaï Tsiskaridzé n'a pas pu tomber si bas, mais c'est bien lui qui est à l'origine de l'atmosphère malsaine au théâtre", a déclaré Anatoli Iksanov dans une interview au quotidien Izvestia vendredi. "Il est de notoriété publique que Tsiskaridzé a critiqué en permanence le directeur et le directeur artistique du théâtre", avait souligné jeudi la porte-parole du Bolchoï Katerina Novikova. "Mais le théâtre n'a accusé ni Tsiskaridzé, ni personne d'autre", avait-elle insisté.
  
Tsiskaridzé se dit victime d'une campagne de persécution

Le danseur de 39 ans, aux qualités artistiques reconnues mais à la réputation controversée, a quant a lui dénoncé une "campagne de  persécution" menée contre lui par la direction du théâtre. "Je n'y suis absolument pour rien", s'est-il défendu, "ceux qui montrent du doigt sont ceux qui y ont intérêt", a-t-il ajouté, dans une interview publiée par le quotidien Moskovski Komsomolets.

Le ministre de la Culture, Vladimir Medinski, avait aussi accrédité dès le 19 janvier la thèse d'un conflit interne au Bolchoï. "Je n'ai jamais pensé que les relations difficiles dans le milieu artistique pouvaient aller au-delà d'une altercation dans les médias", avait-il déclaré à la télévision après avoir rendu visite à l'hôpital à Sergueï Filine.
 
Depuis son lit d'hôpital, l'artiste, qui a subi une greffe de peau et plusieurs interventions aux yeux, a raconté avoir été menacé en permanence depuis qu'il avait pris le poste du directeur artistique en mars 2011. Un autre candidat à ce poste, Guennadi Ianine, directeur du ballet, avait renoncé et démissionné du Bolchoï après la diffusion sur l'internet de photos pornographiques.

Lire la suite
Russie Info International
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7757334307
Agression à l'acide au Bolchoï : un danseur vedette soupçonné
Agression à l'acide au Bolchoï : un danseur vedette soupçonné
L'atmosphère s'est encore alourdie vendredi au Bolchoï, la plus célèbre scène russe, devenue le théâtre d'une enquête criminelle et de toutes les suspicions, avec l'interrogatoire d'un des danseurs vedettes sur la terrible agression à l'acide commise contre le directeur artistique Sergueï Filine.
https://www.rtl.fr/actu/international/agression-a-l-acide-au-bolchoi-un-danseur-vedette-soupconne-7757334307
2013-01-25 19:57:00