2 min de lecture Abus sexuel

Affaire Weinstein : la société du producteur va se déclarer en faillite

La Weinstein Company va se déclarer en faillite, ont indiqué les médias américains, deux semaines après que le procureur de l'Etat de New York eut posé des conditions au rachat du studio fondé par Harvey Weinstein et son frère Robert.

Harvey Weinstein, le 21 janvier 2017
Harvey Weinstein, le 21 janvier 2017 Crédit : AFP / NEILSON BARNARD
104761573555224952563
Clémence Bauduin
et AFP

"Le conseil d'administration n'a pas d'autre choix." La Weinstein Company, studio fondé par le tout-puissant producteur Harvey Weinstein, accusé de harcèlement sexuel par des dizaines de femmes, va se déclarer en faillite. Selon les médias américains, la décision est imminente. Elle interviendrait deux semaines après que le procureur de l'État de New York a posé des conditions au rachat du studio fondé par Harvey Weinstein et son frère Robert. 

Le studio est dans la tourmente depuis les accusations formulées dès octobre d'abus sexuels commis par le producteur et les dizaines de plaintes déposées contre lui. Harvey Weinstein, accusé par de nombreuses figures d'Hollywood, a produit des films primés tels que The Artist, Le discours d'un roi ou La dame de fer.

"Tout en reconnaissant que cette solution est extrêmement dommageable pour nos employés, nos créanciers et toutes les victimes éventuelles, le conseil d'administration n'a pas d'autre choix que d'adopter la seule option viable pour maximiser la valeur restante de la compagnie : un processus de mise en faillite ordonné", a indiqué le conseil dans un communiqué cité dimanche 25 février dans le Los Angeles Times, également publié par le New York Times.

À lire aussi
Le pape François, Jorge Mario Bergoglio, est le 266e pape de l'église catholique Chili
Chili : le pape François "demande pardon" aux victimes d'un prêtre pédophile

Les chocolatiers assignent à leur tour Weinstein

Les deux quotidiens indiquent que les négociations concernant le rachat du studio Weinstein par un groupe d'investisseurs emmené par une ex-responsable de l'administration Obama, Maria Contreras-Sweet, ont échoué. Ce groupe était prêt à finaliser le rachat de la Weinstein Company pour un montant de 500 millions de dollars, juste avant que le procureur de l'État de New York Eric Schneiderman n'intente une action en justice contre le studio le 11 février.

Pour Eric Schneiderman, "trois principes simples" devraient être respectés dans tout projet de reprise : "les victimes devront être correctement dédommagées, les employés à l'avenir protégés et les cadres de la société coupables ou ayant permis (les abus) ne devront pas être récompensés". "Toute offre qui enlève les frères Weinstein mais laisse intact le reste de la direction devrait être inacceptable", avait-il également souligné.

Le frère de Harvey Weinstein, Bob, est actuellement à la tête de l'entreprise après le renvoi l'an dernier de Harvey Weinstein. Dans un des derniers développements de l'affaire, le chocolatier suisse Lindt & Sprüngli a ajouté son nom à la longue liste d'assignations en justice contre le studio Weinstein, accusé de ne pas avoir honoré les termes d'un contrat de sponsoring lié aux Golden Globes.

Le chocolatier a déposé mercredi 21 février une plainte en ce sens devant la Cour suprême de l'État de New York. Plus de cent femmes dont des célébrités comme Ashley Judd, Gwyneth Paltrow ou Salma Hayek ont accusé Harvey Weinstein de les avoir harcelées, agressées ou violées, souvent il y a des années, voire des décennies. Le producteur déchu, invisible depuis le début du scandale, serait actuellement en traitement contre les addictions sexuelles dans un centre spécialisé de l'Arizona.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Abus sexuel Harvey Weinstein Harcèlement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792425808
Affaire Weinstein : la société du producteur va se déclarer en faillite
Affaire Weinstein : la société du producteur va se déclarer en faillite
La Weinstein Company va se déclarer en faillite, ont indiqué les médias américains, deux semaines après que le procureur de l'Etat de New York eut posé des conditions au rachat du studio fondé par Harvey Weinstein et son frère Robert.
https://www.rtl.fr/actu/international/affaire-weinstein-la-societe-du-producteur-va-se-declarer-en-faillite-7792425808
2018-02-26 15:26:40
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ACwQkOYkrt7uDDuW3jv0Bw/330v220-2/online/image/2018/0213/7792239577_harvey-weinstein-le-21-janvier-2017.jpg