1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Affaire des emails : le gouvernement Trump renonce à poursuivre Hillary Clinton
1 min de lecture

Affaire des emails : le gouvernement Trump renonce à poursuivre Hillary Clinton

Durant la campagne présidentielle, le candidat républicain avait promis de poursuivre Hillary Clinton, qui avait envoyé des emails sensibles via un serveur privé lorsqu'elle était secrétaire d'État.

Hillary Clinton, le 16 novembre 2016
Hillary Clinton, le 16 novembre 2016
Crédit : CHIP SOMODEVILLA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Maxime Magnier & AFP

La fin d'un long feuilleton. Régulièrement remise sur la table par le camp Trump durant la campagne présidentielle américaine, l'affaire des emails d'Hillary Clinton semble arriver à sa fin. Mardi 22 novembre, l'une des plus proches conseillères du président élu a annoncé que l'administration du nouveau chef d'État ne poursuivra pas plus avant l'enquête.

Véritable slogan de campagne, le "lock her up !" - traduisez "enfermez-la!" - visait directement l'ancienne première dame, qualifiée de corrompue par le camp Trump suite, notamment suite à cette affaire des emails. Celle-ci était d'ailleurs revenue régulièrement hanter la campagne de la candidate démocrate, comme lorsque le directeur du FBI James Comey avait rouvert l'enquête fin octobre, quelques jours avant le scrutin décisif.

Face à l'indignité suscitée dans l'opinion publique par le dossier, Donald Trump avait promis qu'en cas d'accession à la Maison-Blanche, il demanderait à son ministre de la Justice de nommer un procureur spécial pour enquêter sur l'affaire. Pour rappel, Hillary Clinton avait utilisé un serveur privé pour envoyer des emails sensibles lorsqu'elle était secrétaire d'État, de 2009 à 2013.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/