1 min de lecture Egypte

Egypte : Morsi accusé de "menacer son peuple"

Un groupe d'opposition au gouvernement égyptien a accusé le président de "menacer son peuple" mardi 2 juillet alors que ce dernier s'est exprimé à la télévision.

micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le mouvement de contestation ne faiblit pas en Egypte, bien au contraire : alors que le président égyptien s'est adressé a la nation, il s'est vu accusé de "menacer son peuple" par le le mouvement Tamarrod, à l'origine des manifestations monstres réclamant son départ.

"Nous considérons qu'il n'est plus président"

"Ce président menace son peuple", de ce fait, "nous considérons qu'il n'est plus président", a déclaré Mohamed Abdelaziz, dirigeant de Tamarrod (rébellion en arabe) à une télévision privée après un discours dans lequel Mohamed Morsi a réitéré son refus de quitter le pouvoir.

Mardi 2 juillet au soir, dans une allocution télévisée, le chef d'Etat a déclaré: "Le peuple m'a choisi lors d'élections libres et équitables", ajoutant n'avoir "pas d'autre choix que de continuer à assumer la responsabilité" du pays et qu'il n'y avait "pas d'alternative à la légitimité".
Lundi 1er juillet au soir déjà, Mohamed Morsi avait rejeté un ultimatum de l'armée l'appelant à "satisfaire les demandes du peuple" avant mercredi 3 juillet soir sous peine de se voir imposer une solution par les militaires.

À lire aussi
Le buste d'une statue de Ramsès II découverte
Egypte : découverte d'un "rare" buste d'une statue de Ramsès II

Le président a réaffirmé que "les portes sont ouvertes au dialogue" national pour sortir le pays de la crise, que l'opposition a déjà ignoré à plusieurs reprises, estimant qu'il était de pure façade. Il a dans le même temps mis en garde contre "le piège de la violence qui, si nous tombons dedans, n'aura pas de fin". A l'issue de son discours, la foule réunie sur l'emblématique place Tahrir du Caire a scandé à l'adresse du président: "Dégage, dégage! On ne veut pas de toi. De toute façon, on ne te comprend pas!".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Egypte Info International
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants