1 min de lecture Nucléaire

Accord sur le nucléaire iranien : une "erreur historique" pour Netanyahu

Le Premier ministre israélien a fustigé l'accord de Vienne sur le nucléaire iranien, parlant d'une "erreur historique".

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à Jérusalem le 12 juillet 2015.
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à Jérusalem le 12 juillet 2015. Crédit : ABIR SULTAN / POOL / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a qualifié mardi d'"erreur historique"l'accord nucléaire finalisé entre l'Iran et les grandes puissances à Vienne. Il a déclaré, avant une rencontre à Jérusalem avec le ministre des Affaires étrangères néerlandais Bert Koenders :

D'après les premiers éléments qui nous parviennent, il est déjà possible de dire que cet accord est une erreur historique pour le monde

Partager la citation

Grâce à cet accord qui vise à empêcher Téhéran de se doter de l'arme nucléaire en échange d'une levée des sanctions qui étranglent son économie, "l'Iran va recevoir des centaines de milliards de dollars qui vont lui permettre de faire fonctionner sa machine de terreur, son agression et son expansion au Moyen-Orient et dans le monde entier", a accusé Benjamin Netanyahu.

"Un accord à tout prix"

Le Premier ministre israélien, qui mène depuis des mois une campagne déterminée contre un accord sur le nucléaire iranien, a critiqué le groupe P5+1 -Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Chine, Russie et Allemagne-, qui a, selon lui, été "prêt à un accord à tout prix". Il a par ailleurs souligné, en faisant référence aux manifestations anti-américaines en Iran :

Il n'est pas possible d'empêcher un accord lorsque les négociateurs sont prêts à faire toujours plus de concessions à ceux qui, lors même des discussions, crient 'mort aux Etats-Unis'

Partager la citation

L'Iran et les grandes puissances sont parvenus à finaliser mardi à Vienne un accord historique sur le nucléaire iranien, au terme de 21 mois de négociations et d'un round final de plus de 17 jours de discussions acharnées pour solder le dossier. Israël est considéré comme la seule puissance nucléaire du Moyen-Orient et n'a pas signé le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nucléaire Iran Benjamin Netanyahu
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants