2 min de lecture Cyclisme

VIDÉOS - Un Tour des Flandres chaotique, entre chutes et incidents

VIDÉOS - La prestigieuse classique belge a donné lieu à quelques scènes insolites, dimanche 5 avril.

Le cycliste Jesse Sergent a notamment été jeté à terre par une véhicule
Le cycliste Jesse Sergent a notamment été jeté à terre par une véhicule Crédit : Capture d'écran / YouTube
Paul Guyonnet
Paul Guyonnet
Journaliste RTL

Avec ses 264 kilomètres de routes vallonnées, de pavés et de "monts" à gravir, le Tour des Flandres est l'une des plus belles courses cyclistes de la saison. Réservée aux coureurs les plus solides, capables d'allier puissance folle sur les pédales et agilité sur la machine, l'édition 2015 a sacré le Norvégien Alexander Kristoff au terme d'un final époustouflant. 

Pourtant, fidèle à son histoire, la prestigieuse course belge, le Ronde van Vlaanderen en version originale, a également offert quelques rebondissements inquiétants. Après la chute de Bradley Wiggins, ancien vainqueur du Tour de France bientôt retraité, c'est un autre coureur, Jesse Sergent qui a goûté le bitume. Le Néo-Zélandais a ainsi été jeté à terre par une voiture chargée de porter assistance aux cyclistes. 

"Pauvre Jesse Sergent, renversé par une voiture" 
Un triste épisode dont Sergent ressortira avec une fracture de la clavicule, qui rappelle celui vécu par le Néerlandais Johnny Hoogerland sur le Tour de France 2011. À l'époque, le coureur avait été propulsé dans un champ par un véhicule invité sur la course, se blessant sévèrement dans des barbelés. 

Un peu plus tard dans la course, c'est le Français de la FDJ, Sébastien Chavanel qui a, à son tour, été envoyé au sol à la suite d'une collision entre la voiture de son équipe... et celle chargée de dépanner les engagés, une fois de plus. 

À lire aussi
Un camion de pompiers (illustration) faits divers
Finistère : percuté par un tracteur, un adolescent de 14 ans décède

Et les mésaventures des coureurs n'étaient pas encore terminées puisque quelques kilomètres plus tard, le peloton voyait un portique publicitaire se dégonfler à son approche, donnant lieu à une scène surprenante, les cyclistes étant contraints de baisser la tête pour éviter de heurter l'arche jaune. 

Fort heureusement, ces nombreux incidents de course n'auront que peu influencé le déroulement du "Ronde". Parti en costaud en compagnie du Néerlandais Terpstra, c'est finalement le sprinteur norvégien qui enlèvera la course, après 25 derniers kilomètres parfaitement maîtrisés. 

Seule petite frayeur pour le représentant de l'équipe Katusha, une bouteille de champagne récalcitrante qui avait décidé de faire des siennes au moment de la cérémonie protocolaire, le bouchon sautant subitement, à en faire trembler le tout jeune fils du vainqueur. Une ultime péripétie dans une journée animée, insuffisante toutefois pour gâcher "le rêve" de Kristoff. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cyclisme Insolite Vélo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants