1 min de lecture Vin

Vin : l'incroyable fraude portant sur 450.000 hectolitres de faux Côtes-du-Rhône

Un négociant en vin du Rhône a été mis en examen pour fraude à l'appellation contrôlée. En cause : 450.000 hectolitres de faux Châteauneuf-du-Pape, soit l'équivalent de treize piscines olympiques.

Jean-Alphonse Richard Un jour sur la terre Jean-Alphonse Richard
>
Vaucluse : la fraude à 450.000 hectolitres d'un négociant en vin Crédit Image : Donireewalker | Crédit Média : Thomas Prouteau | Durée : | Date : La page de l'émission
micro générique
La rédaction numérique de RTL

Tout commence par de banales vérifications. Les limiers de la Direction générale de la Concurrence teste une cuve de Châteauneuf-du-Pape chez un négociant du Vaucluse. Et surprise : les 1.000 litres stockés ne correspondent pas à l’appellation protégée. Il s'agit bien de vin, mais en aucun cas de Châteauneuf.

Appuyés par les douanes, les policiers de la consommation lancent alors leurs investigations et découvrent que le négociant a poussé le bouchon un peu trop loin. Entre 2013 et 2016, il a écoulé environ 200.000 hectolitres de vin avec une fausse appellation Côte-du-Rhône et côte du Rhône village. Et la fraude porte au total sur 450.000 hectolitres. Cela représente l'équivalent de treize piscines olympiques.

La fraude était industrielle et vaut au négociant une sanction sévère. D'abord, il est interdit d'exercer dans son entreprise. Il a aussi été mis en examen pour tromperie et escroquerie et il a dû régler une caution d'un million d'euros pour rester en liberté sous contrôle judiciaire.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vin Fraude Vaucluse
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants