1 min de lecture Réveillon

Var : une soirée de réveillon à 50 euros la place vire au cauchemar

Plus de 156 convives ont fait l'amère expérience d'un réveillon du 31 décembre gâché à La Crau dans le Var, après avoir participé à une soirée dont l'organisation était pour le moins hasardeuse.

Jean-Alphonse Richard Un jour sur la terre Jean-Alphonse Richard
>
Var : une soirée de réveillon à 50 euros la place vire au cauchemar Crédit Image : iStock | Crédit Média : Thomas Prouteau | Durée : | Date : La page de l'émission
Thomas Prouteau Journaliste RTL

Tout se présentait pourtant sous les meilleurs auspices pour cette soirée à la salle Bleu Azur à La Crau dans le Var. "Fiesta toute la nuit", annonçait le flyer. Menu terre-mer, restauration non-stop et à volonté. Mais la désillusion a été telle que plus de 156 convives se sont constitués en collectif de protestation. Ils ont même saisi la DDPP (Direction départementale de protection de la population). Mais pourquoi une telle rancœur ?

La désillusion a commencé dès l'arrivée sur les lieux. Une heure d'attente, dans le froid, simplement pour accéder au vestiaire. Et une fois à l'intérieur, impossible d'accéder aux gourmandises annoncées. Les convives réalisent qu'il n'y a pas de table. Le bar où il faut collecter les assiettes est bloqué par des centaines de personnes.

Après deux heures d'attente, beaucoup jettent l'éponge et rentrent chez eux. Réveillon gâché, carillon de minuit amer. Aujourd'hui les convives voudraient récupérer leur mise, 50 euros par personne. Mais la direction de l'événement, qui reconnaît avoir été un peu débordée, et c'est un euphémisme, leur a simplement proposé un bon repas de 20 euros.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Réveillon Var Insolite
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants