1 min de lecture Var

Var : ils se réveillent avec un mur bâti devant leur portail

REPLAY - Suite à un manque de communication, des agents de la mairie de Bormes-les-Mimosas (Var) ont commencé à bâtir un mur... Devant le portail d'un particulier.

Jean-Alphonse Richard Un jour sur la terre Jean-Alphonse Richard
>
Var : ils se réveillent avec un mur bâti devant leur portail Crédit Image : Creative Commons | Crédit Média : Thomas Prouteau | Durée : | Date : La page de l'émission
Thomas Prouteau Journaliste RTL

Nous sommes à Bormes-les-Mimosas, où les murs sortent de terre. Sans crier gare. André Bard a d'abord cru à un quiproquo quand ses locataires l'ont appelé vendredi matin. Un peu inquiets, ils lui expliquent que des ouvriers sont en train de monter un mur, pile devant le portail. Le propriétaire se précipite alors chez lui, à deux maison de là. Et il ne peut que constater l'évidence. Des agents municipaux sont bel et bien en train d'aligner des parpaings. Stupeur et consternation d'André qui assure que personne ne l'a prévenu, comme le rapport Var Matin.
 
Galvanisé par sa colère il essaye de déplacer lui-même l'embryon de mur, peine perdue. Les agents appellent alors la mairie, qui choisit finalement de temporiser. La construction est interrompue. Le maire fera finalement amende honorable : il pensait que ses services avait alerté le propriétaire...
 
Le mur fait partie d'un aménagement pour canaliser les eaux de pluie et le portail d'André Bard est réputé condamné. Il s'agit même de protéger le terrain des inondations. Tout ce petit monde s'est finalement donné rendez-vous en mairie pour trouver... Une porte de sortie.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Var Insolite Mairies
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants