1 min de lecture Faits divers

Vannes : un gendarme condamné... pour avoir ramassé un téléphone perdu

REPLAY - Une enquête interne a été ouverte par la gendarmerie pour "dégradation de bien d'autrui", contre ce militaire de 38 ans.

Jean-Alphonse Richard Un jour sur la terre Jean-Alphonse Richard
>
Vannes : un gendarme condamné... pour avoir ramassé un téléphone perdu Crédit Image : AFP / DENIS CHARLET | Crédit Média : Jean-Alphonse Richard | Durée : | Date : La page de l'émission
Jean-Alphonse Richard
Jean-Alphonse Richard Journaliste RTL

Nous sommes à Vannes en Bretagne, avec un gendarme et un téléphone portable qui lui porte la poisse. L'appareil de la malchance effectivement pour ce militaire de 38 ans, qui, à cause de ce téléphone, a été sanctionné par sa hiérarchie et traîné devant un tribunal.

Un récit totalement kafkaïen qui commence en décembre 2015 dans le centre de Vannes. Le gendarme tombe sur ce smartphone oublié devant un distributeur bancaire, le glisse dans sa poche avec l'idée de le remettre aux objets trouvés. Mais il finit par totalement l'oublier. Entre temps, la propriétaire a déposé plainte pour vol. Grâce à la caméra de vidéosurveillance, l'homme est identifié.

Il reconnaît la découverte, mais précise, désolé, qu'après quelques semaines, il a jeté le portable dans une poubelle. "Machinalement, par négligence", admet-il. Rien de gravissime sauf que la loi est la loi et elle est implacable. "Dégradation de bien d'autrui". La gendarmerie lance une enquête interne.

Le gendarme est sanctionné et muté dans une autre brigade. Mais ça n'est pas terminé, la plainte suit son cours : comparution en correctionnelle à Vannes, où le gendarme nie toute dégradation. 500 euros d'amende requis, il sera fixé sur son sort à la fin du mois. Mais en attendant, sa carrière, exemplaire, est stoppée pour avoir ramassé un portable oublié.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Bretagne Gendamerie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants