1 min de lecture Banques

Une île du Pacifique s'est fait voler toutes ses économies !

Un drame... national. Rien de moins. Dans le petit paradis des îles Cook, archipel perdu en plein Pacifique sud, une île est traumatisée par... son premier cambriolage de banque ! Au-delà de l'attaque, qui n'a pas fait de vagues, c'est surtout que toutes les économies de la population d'Aitutaki, le nom de l'île, se sont donc volatilisées. Tonnerre sous les tropiques.

Le lagon de l'île d'Aitutaki, dans l'archipel des îles Cook
Le lagon de l'île d'Aitutaki, dans l'archipel des îles Cook Crédit : DR
Pierrick Lieben Journaliste RTL

L'enquête s'annonce compliquée : personne ne sait ce qu'il s'est vraiment passé. Et la police se trouve à 225 km... Mais en tout cas, le ou les voleurs se sont introduits dans l'agence locale de la Banque des îles Cook au milieu de la nuit, la semaine dernière, et ont fait main basse sur un butin de 200.000 dollars néo-zélandais (116.000 euros), représentant l'essentiel des économies des 2.000 habitants de Aitutaki, a précisé John Baxter, le maire de cette île de l'archipel des îles Cook.

Une équipe de policiers a été envoyée depuis la capitale des îles Cook, Rarotonga, pour mener l'enquête. Selon le maire, la police a d'ores et déjà écarté l'hypothèse d'un acte commis par des jeunes de l'île. "Nous sommes une communauté de 2.000 personnes. Tout le monde se connait plus ou moins. Si ça avait été l'oeuvre d'un gars d'ici, on l'aurait su et l'affaire serait réglée", a déclaré John Baxter sur Radio New Zealand.

Aitutaki... vue du ciel :


Aitutaki, située à 3.200 km au nord-est de la Nouvelle-Zélande, et d'une surface de moins de 17 km carré, attire de nombreux bateaux de tourisme en raison de ses splendides récifs coralliens.

La police cherche à déterminer si les voleurs ne seraient pas venus en bateau, avant de remettre les voiles une fois leur forfait accompli, a ajouté le maire. "Je sais que la police se renseigne sur les bateaux qui ont quitté l'île".

Ce vol a profondément choqué la population, a ajouté John Baxter. "La banque des îles Cook appartient à tout le monde. Tous les habitants, des vieilles grand-mères jusqu'aux écoliers, y ont mis leurs économies", a-t-il dit. "Que quelqu'un ait pu commettre un tel vol est durement ressenti ici". Alors, qui a dit que la "Misère semblait moins pénible au soleil" ?...

La vue du lagon de l'île d'Aitutaki :

Lire la suite
Banques Faits divers International
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants