1 min de lecture Pérou

Un détenu péruvien drogue son jumeau pour s'échapper

Un détenu péruvien a drogué son jumeau qui lui rendait visite pour s'échapper d'une prison de haute sécurité de Lima le 8 janvier.

La prison de haute-sécurité d'Ancon à Lima, au Pérou. (illustration)
La prison de haute-sécurité d'Ancon à Lima, au Pérou. (illustration)
Geoffroy Lang
Geoffroy Lang
et AFP

Un détenu péruvien a drogué son jumeau qui lui rendait visite pour s'échapper d'une prison de haute sécurité de Lima, ont annoncé mardi les autorités pénitentiaires. Alexander Delgado, 27 ans, qui purgeait depuis 2015 une peine de 16 ans pour viol et vol, a reçu dimanche 8 janvier la visite de son frère, Giancarlo. Après lui avoir proposé une boisson gazeuse pour l'endormir, le condamné est sorti par la porte principale, vêtu comme son frère et muni de ses papiers d'identité.

Ce n'est que plusieurs heures après que les surveillants ont démasqué la supercherie, confirmée grâce aux empreintes digitales, selon l'Institut national pénitentiaire (Inpe). "Le jumeau a été placé en détention. La justice doit déterminer les charges qui pèsent contre lui", selon une source pénitentiaire.

"Le cas du jumeau est hallucinant, en 12 ans personne ne s'était échappé" de la prison, a souligné la ministre de la Justice Marisol Pérez Tello. "Le jumeau va rester en détention pour complicité" dans l'évasion, a-t-elle ajouté.  
Selon l'Inpe, la population carcérale du Pérou s'élève à 80.000 personnes, pour une capacité de 52.000 détenus dans 69 prisons. Vendredi 6 janvier, le Pérou a déclaré pour 24 mois l'état d'urgence dans ses prisons afin de réformer en profondeur son système carcéral.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Pérou Insolite Évasion
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants