1 min de lecture Bernard Laporte

Top 14 - Toulon : 60 coups de bâton pour Bernard Laporte !

A Toulon, on respecte la tradition. Celle du poisson d'avril autant que les coutumes moyenâgeuses. Histoire de tourner en dérision ses relations houleuses avec le corps arbitral du Top 14, le président du RC Toulon, Mourad Boudjellal et son sémillant entraineur, Bernard Laporte, ont donné une conférence de presse surréaliste ce dimanche 1er avril pour annoncer que la suspension de banc de touche et de vestiaire pour 60 jours de Bernard Laporte avait été commuée par la commission de discipline, après appel, en une peine de "60 coups de bâton". Une sentence qui sera infligée à Laporte par son rugueux deuxième-ligne sud-africain Bakkies Botha !

Bernard Laporte avec son futur bourreau, Bakkies Botha, venu avec son bâton
Bernard Laporte avec son futur bourreau, Bakkies Botha, venu avec son bâton Crédit : RCT

"J'ai décidé que M. Bernard Laporte allait accepter cette peine"

Le club avait interjeté appel de la suspension de Bernard Laporte, qui court jusqu'au 19 mai inclus, prononcée pour des propos tenus contre des arbitres en marge des rencontres de Top 14 à Montpellier et Perpignan les 2 et 10 mars.

"Nous avons reçu le résultat de l'appel pour Bernard, le résultat est une nouvelle fois surprenant", déclare, le plus sérieusement du monde, dans une vidéo sur le site du RC Toulon le président du club Mourad Boudjellal, lui-même interdit de terrain et de vestiaires jusqu'au 3 juin pour ses propos sur l'arbitrage tenus le 8 janvier à Clermont-Ferrand. A l'époque, Boudjellal avait déjà fait preuve d'un zest d'humour en réaction à sa suspension.

"La commission d'appel propose en remplacement une peine de 60 coups de bâton qui doivent être donnés à la mi-temps du match contre Castres (le week-end du 21 mars). La commission d'appel souhaite que ce soit le joueur Bakkies Botha qui donne les coups de bâton à M. Bernard Laporte. En tant que président du RCT, j'ai décidé que M. Bernard Laporte allait accepter cette peine", ajoute Boudjellal, Laporte à ses côtés. Avec un nouveau petit tacle à Pierre-Yves Revol, le président de la LNR, ancien président de... Castres, avec qui Mourad Boudjellal entretient des relations très tendues.

"Je vais m'entraîner dès ce soir avec ma femme"

"Je m'engage auprès de Bernard à fournir un coussin parce que 60 coups de bâton de Bakkies Botha, c'est d'avance une sanction très dure", poursuit Boudjellal, en allusion à la réputation rugueuse du deuxième ligne sud-africain, 2,02 m, 124 kg, recruté par Toulon à l'intersaison.

"Je comprends que le président me dise 'Bernard, il faut accepter cette sanction'. Ce n'est pas facile. Heureusement que le coussin m'est offert", commente ensuite Laporte.

"Je vais m'entraîner dès ce soir avec ma femme qui va me flageller parce que 60 coups de bâton donnés par Bakkies Botha, sans être vulgaire, ça va quand même faire mal au cul. J'aurais préféré un autre joueur, mais c'est comme ça. Pour le club, il faut se sacrifier", sourit-il, avant de poser à coté de son futur bourreau.

La vidéo de la conférence de presse du duo Boudjellal-Laporte :


Lire la suite
Bernard Laporte Mourad Boudjellal Sport
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants