2 min de lecture JO Sotchi 2014

Sotchi : tout n'est pas vraiment prêt pour les JO

Si les premières épreuves des JO d'hiver se déroulent dans de bonnes conditions à Sotchi, l'envers du décor est décrié par les athlètes et journalistes présents sur place.

Le logement des athlètes suisses à Rosa Khutor, près de Sotchi, le 4 février
Le logement des athlètes suisses à Rosa Khutor, près de Sotchi, le 4 février Crédit : AFP/F.Coffrini
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et Madeleine Leroyer

À la veille de la cérémonie d'ouverture, les Jeux Olympiques d'hiver ont d'ores et déjà débuté ce jeudi matin à Sotchi avec les épreuves de snowboard slopestyle. Tout semble se dérouler sans accroc sur les lieux des épreuves, ce qui laisse à penser que les 60.000 ouvriers ont bien fini d'aménager les sites olympiques. À condition, cependant, de ne pas regarder tout cela de trop près.

En effet, depuis que les athlètes et les journalistes du monde entier ont débarqué dans la ville du Nord du Caucase, les moqueries, les mésaventures et les plaintes de ces derniers ne cessent d'inonder Twitter. Et ce ne sont visiblement pas des caprices de stars.

Dans plusieurs hôtels, les canalisations ne sont pas raccordées et il n'y a donc pas de chasse d'eau, par exemple. Mais attention, même lorsque l'eau est présente, elle peut être d'une couleur jaune, comme l'a constaté Stacy St. Clair, une envoyée spéciale du Chicago Tribune. Son hôtel lui a d'ailleurs demandé de ne pas se mettre sur le visage ce liquide issu du robinet car il "contient quelque chose de très dangereux".

D'autres malchanceux font également état de chambres pas complètement finies, de problèmes d'accessibilité à internet, de bruyants travaux dans la nuit, de nourriture qui laisse à désirer ou encore de problèmes de réservation d'hôtel. Pire, certaines habitations officielles, mises à la disposition de l'organisation des JO, sont dépourvues de toit.

À lire aussi
Barack Obama en pause rafraichissement, dans l'Iowa, le 13 août 2012. Barack Obama
Obama tient promesse et envoie deux caisses de bière aux Canadiens

Le Comité international olympique (CIO) a bien été alerté de tous ces soucis. Mais il préfère minimiser. Les problèmes rencontrés ne seraient que des exceptions car il n'y aurait que 700 chambres de défectueuses sur plus de 40.000 logements disponibles.

Seulement, la mauvaise finition de toutes ces installations se vérifie également dehors. Certains chantiers ne sont toujours pas totalement terminés et les passants qui se baladent le long de la mer Noire doivent faire attention à bien regarder où ils marchent. Si elle a largement le temps de se rattraper, la Russie semble donc avoir raté cette occasion de faire bonne impression.

>
Tout n'est pas prêt à Sotchi Crédit Média : Madeleine Leroyer | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
JO Sotchi 2014 Jeux Olympiques Russie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants