2 min de lecture Charles de Gaulle

Quand Lotus a aidé la France et de Gaulle à être indépendants des Anglo-saxons

En 1966, de Gaulle, c'est d'affirmer son indépendance vis-à-vis des Anglo-saxons. Ça tombe bien pour la marque Lotus, elle veut aussi trouver son indépendance sur le marché du papier toilette.

Micro RTL générique Il était une marque Anaïs Bouissou
>
Quand Lotus a aidé la France et de Gaulle à être indépendants des Anglo-saxons Crédit Image : AFP | Crédit Média : Anais Bouissou | Durée : | Date : La page de l'émission
Anais Bouissou
Anaïs Bouissou Journaliste RTL

En 1966, le général de Gaulle prend ses distances avec les États-Unis et l’OTAN pour préférer l’indépendance française. Une décision politique qu’une marque veut reproduire au niveau économique, la marque de papier hygiénique Lotus. Depuis son retour au pouvoir en 1958, Charles de Gaulle n’a de cesse de prendre ses distances avec l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord, alliance notamment militaire que le général considère sous domination des États-Unis. Et en cette année 66, de Gaulle va plus loin.

"De Gaulle annonce que la France met fin à l’intégration de ses forces par rapport à l’OTAN, raconte Maurice Vaïsse professeur des Universités à Sciences Po. On rappelle que des milliers de soldats américains sont enterrés dans les cimetières français. Et il faudra rapatrier les soldats mais aussi les corps des soldats enterrés en France. Il y a une sorte de reproche qui est fait aux Français d’être ingrats." Jusqu’à présent des bases américaines étaient implantées en France. Ce qui impliquait d’importer de multiples produits américains comme le papier toilette, à l’époque quasi inexistant en France.

L’ère du jetable arrive dans l’industrie française par des marques françaises

"Les G.I, quand ils sont arrivés sur le sol français, sont arrivés avec leur papier toilette", explique Véronique Blot responsable marketing chez Lotus. "À l’époque, les gens utilisent des papiers journaux, des feuilles de magazine, ça reste encore très confidentiel", poursuit-elle. Le papier toilette pourrait donc devenir un nouveau marché. Cette idée n’échappe pas au chef d’entreprise Ferdinand Beghin. Et au moment où la France prend son indépendance politique, le futur patron de la marque Lotus veut donner une indépendance économique au marché de l’hygiène. 

"Le fondateur de la marque a souhaité implanter des lignes de production en France pour pouvoir produire localement ce qui arrivait des États-Unis. Ferdinand Beghin se dit, il faut profiter de cette avancée en France", ajoute Véronique Blot. Seulement, les Américains et leurs technologies sont en train de se retirer. Il faut vite trouver le moyen de produire des rouleaux de papier à grande échelle. Ferdinand Beghin va donc appliquer en France les techniques des États-Unis et il importe en urgence des machines à fabriquer les produits d’hygiène.

À lire aussi
Le général de Gaulle, le 4 septembre 1958 Vème République
Les souvenirs d'Alain Duhamel face au général de Gaulle

"Il fait venir des machines qui sont énormes. Elles servent à faire du papier qui sera ensuite découpé et façonné de façon à faire soit du papier toilette soit des mouchoirs", explique-t-elle encore. Le papier toilette et les mouchoirs en papier sont tout de suite très appréciés avec un geste nouveau en France, celui de jeter dans les toilettes ou la poubelle. L’ère du jetable arrive dans l’industrie française par des marques françaises. Lotus utilise aussi le développement des grandes surfaces. Le succès de Lotus se confirme encore aujourd’hui. La marque vend plus de 4 milliards de rouleaux de papier toilette par an.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Charles de Gaulle Histoire Insolite
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants