1 min de lecture Insolite

Près de 300 objets nazis saisis à la braderie de Lille

Carnets de SS, poignards gravés de croix gammées... Un Allemand qui proposait des articles nazis assurait ne pas comprendre qu'il soit interdit de les vendre.

L'édition 2015 de la braderie de Lille, le 5 septembre.
L'édition 2015 de la braderie de Lille, le 5 septembre. Crédit : DENIS CHARLET / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

En France, importer ou exhiber en public un uniforme, un insigne ou un emblème rappelant ceux portés par une organisation déclarée criminelle reste interdit et est passible d'une amende de 1.500 euros. Une loi que ne connaissait visiblement pas ce brocanteur d'origine allemande qui proposait des centaines d'objets rappelant la période nazie à la très courue braderie de Lille ce week-end du 5 et 6 septembre a rapporté vendredi 4 septembre France 3 Nord-Pas-de-Calais

Il n'était visiblement pas le seul. En tout, les douanes ont saisi environ 280 articles rappelant le IIIe Reich, carnets de soldats SS, poignards gravés de croix gammées, vinyles de discours d'Adolf Hitler ou encore bustes à l'effigie du Führer, dont une grande partie appartenait à cet homme qui aurait indiqué ne parler qu'allemand et ne pas comprendre qu'il soit interdit de vendre de tels objets. Sous la pression des journalistes, il aurait "fermé son stand".

Interrogé par l'AFP, la préfecture du Nord a indiqué que l'information leur avait été rapporté par les douanes samedi, tout en assurant ne pas en savoir plus.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Insolite Nazisme Braderie de Lille
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants