1 min de lecture Insolite

Monaco : craignant les foudres du diable, il s'engage à rendre l'argent à l'église

Un SDF polonais a été interpellé par la police après avoir dérobé une centaine d'euros dans une église de Monaco. Fervent croyant, il s'est engagé à rembourser son larcin.

Jean-Alphonse Richard Un jour sur la terre Jean-Alphonse Richard
>
Monaco : craignant les foudres du diable, il s'engage à rembourser ce qu'il a volé Crédit Image : VALERY HACHE / AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Thomas Prouteau Journaliste RTL

Nous sommes à Monaco. Quand une brebis égarée pille l'argent du Seigneur. C'est une paroissienne venue solliciter la grâce de Saint-Dévote qui a repéré le pécheur dans l'église du même nom, sur les hauteurs de Monte-Carlo. L'homme d'une quarantaine d'années s'affaire alors étrangement autour du tronc destiné à recueillir les dons.

Quelques prières plus tard, la fidèle s’aperçoit que l'urne a été fracturée, et que les pièces destinées au rachat des âmes ont disparu. Les forces terrestres de la police monégasque sont immédiatement prévenues, et l'homme interpellé quelques heures plus tard sur le quai de la gare, en attente d'un train pour Nice.

Menotté et emmené au commissariat, le voleur reconnaît les faits. Mais le SDF polonais implore aussi la pitié. Il est profondément croyant, explique-t-il, et craint les foudres du diable. En gage de rédemption, il s'engage à rendre l'argent, 335 euros, au curé de l'église.

Mais il n'échappe pas au tribunal et le président ne se prive pas d'un petit sermon : "Êtes vous venu spécialement pour piller les églises ?" Le prévenu confesse alors qu'il venait à Monaco dans l'espoir de gagner au Loto et d'acheter a maison de ses rêves. Il n'est reparti qu'avec ces quelques pièces dérobées avec un morceau de scotch. Dans son immense miséricorde, le tribunal l'a condamné a une peine symbolique de 8 jours de prison.. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Insolite
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants