2 min de lecture Premier League

Manchester United, West Ham, Southampton : quand les mauvaises dents des joueurs de Premier League nuisent à la performance

Selon une récente étude publiée dans le "British Journal of Sports Medicine", près de 40% des joueurs de football professionnels évoluant en Grande-Bretagne ont d'importants problèmes dentaires affectant leurs performances.

Wayne Rooney et ses partenaires de Manchester United
Wayne Rooney et ses partenaires de Manchester United Crédit : AFP
Julien Quelen
Julien Quelen
et AFP

Il existe bel et bien une étroite relation entre l'hygiène buco-dentaire et les performances sportives sur laquelle de nombreux travaux ont déjà été effectués. Lundi 2 novembre, une étude publiée dans le British Journal of Sports Medicine en a de nouveau fait la démonstration en s'appuyant sur les joueurs de football professionnels évoluant en Grande-Bretagne. Selon elle, près de 40% des joueurs souffrent de caries dentaires qui perturbent leur rendement sur le terrain, quand un sur vingt souffre de maladies des gencives irréversibles.

Afin d'établir plus précisément de quelle manière l'hygiène dentaire influe sur les performances sportives, les chercheurs ont examiné 187 joueurs professionnels évoluant notamment en Premier League (Manchester United, Swansea, Hull City, Southampton, West Ham), en Championship ainsi qu'en League One (les deuxième et troisième division anglaise, ndlr). En marge des examens subis, les joueurs ont également répondu aux questions de Ian Needleman de l'Eastman Dental Institute à Londres et de son équipe de 6 dentistes. 

Robin van Persie et Florent Malouda avaient vu la différence

Les bilans des examens ont révélé des dents et gencives dans un état déplorable puisque 37% des joueurs étaient atteints de caries dentaires et plus de 50% d'érosion dentaire. "Nous avons aussi trouvé des joueurs atteints d'infections des dents de sagesse, qui peuvent être très handicapantes et douloureuses", a indiqué à l'AFP le Pr Needleman qui rappelle par ailleurs que les cas les plus extrêmes sont susceptibles de pousser à l'arrêt des entraînements où à la non participation à un match. Par ailleurs, même des infections mineures, qui n'empêchent pas la pratique, peuvent être douloureuses et perturber le sommeil. 

Sur le total des footballeurs professionnels interrogés, huit joueurs sur dix présentait une maladie des gencives et la moitié de la bouche était affectée chez trois joueurs sur quatre. Pourtant, alors que près de la moitié des joueurs déclarait être "dérangée" par des douleurs dentaires, seulement 7% d'entre eux ont reconnu que le mauvais état de leurs dents nuisait à leurs performances. Dans le passé, des joueurs de Premier League de haut rang comme Robin van Persie ou Florent Malouda avaient déclaré avoir retrouvé la forme après l'extraction de dents de sagesse. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Premier League Angleterre Grande-Bretagne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants