1 min de lecture Insolite

Malaisie : les propriétaires de trois Boeing 747 priés de se manifester

REPLAY - Trois avions n'ont pas quitté l'aéroport de Kuala Lumpur depuis un long moment. Une annonce pour le moins insolite est parue dans la presse.

245300_CINI Les inattendus de Cyprien Cini Cyprien Cini iTunes RSS
>
Malaisie : les propriétaires de trois Boeing 747 priés de se manifester Crédit Image : AFP / Mohd Rasfan | Crédit Média : Cyprien Cini | Durée : | Date : La page de l'émission
245300_CINI
Cyprien Cini
et Loïc Farge

Trois Boeing 747-200F depuis plusieurs jours sur le tarmac du principal aéroport de ce pays d'Asie du Sud-Est. Pour essayer de mettre la main sur les propriétaires des appareils, les exploitants de l'aéroport international de Kuala Lumpur ont publié dans un journal malaisien une petite annonce peu commune. "Si vous ne récupérez pas les avions dans un délai de quatorze jours à compter de la date de cette annonce, nous nous réservons le droit de vendre ou de disposer des avions" conformément à la réglementation malaisienne, indique l'annonce parue le 7 décembre dans le quotidien The Star. Elle s'adresse aux "propriétaires impossibles à trouver".

Les autorités réclament aussi que ces propriétaires règlent les additions pour les atterrissages, le parking et d'autres charges. Si aucun paiement n'est reçu d'ici au 21 décembre, les avions seront vendus aux enchères ou à la ferraille, afin de récupérer les frais des charges. La petite annonce précise les numéros d'immatriculation des trois Jumbo Jet : TR-ARM, TF-ARN, et TF-ARH.
Ce n'est pas la première fois qu'un tel événement se produit à l'aéroport. Un avion abandonné dans les années 1990 a finalement été acheté et se trouve dans l'enceinte d'un restaurant de la banlieue de Kuala Lumpur.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Insolite Malaisie Boeing
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants