1 min de lecture Animaux

Les chameaux sont devenus gênants en Australie

Importés à la fin du XIXe siècle en Australie, les camélidés prolifèrent au point de devenir un problème pour les autorités locales.

Jean-Alphonse Richard Un jour sur la terre Jean-Alphonse Richard
>
Les chameaux sont devenus gênants en Australie Crédit Image : FAYEZ NURELDINE / AFP | Crédit Média : Jean-Alphonse Richard | Durée : | Date : La page de l'émission
Jean-Alphonse Richard
Jean-Alphonse Richard Journaliste RTL

En Australie, un étonnante invasion est en cours dans cet immense désert qu'est le bush, une invasion de chameaux. En majorité des dromadaires, qui seraient aujourd'hui entre un million et un million et demi dans ce fameux bush quasiment inhabité par l'homme. Chiffre en pleine expansion, qui double à peu près tous les neuf ans selon les spécialistes.

Et qui fait de l'Australie l'un des parcs de camélidés les plus importants au monde. Alors, dans ce pays qui a la taille d'un continent, on connait bien sûr les autruches mais pas vraiment les chameaux et les dromadaires. 

Et pourtant ! Ces animaux y ont été importés entre 1870 et 1920 par des marchands depuis la péninsule arabe, l'Inde et l'Afghanistan. Destinés essentiellement au transport de marchandises, jusque dans les années 30 où l'automobile, le train les a remplacés. Chameaux qui sont donc peu à peu retournés à l'état sauvage.

Ils quittent le désert pour se rapprocher des villes

Des troupeaux de plus en plus nombreux et de plus en plus imposants qui désormais représentent un problème majeur pour les autorités. Car cette prolifération entraîne des nuisances. Pour boire, les chameaux n'hésitent pas à détériorer les réservoirs d'eau potable, à briser des tuyaux. Ils quittent également le désert, qui ne leur fournit plus assez de nourriture, où les conditions de vie sont trop ingrates et se rapprochent des routes et des agglomérations.

À lire aussi
La panthère a été aperçue par les passants Hauts-de-France
La panthère d'Armentières, "un gros bébé affectueux" selon son propriétaire

Là aussi ils causent des dégâts, des dégradations. Un peu comme les ours qui au Canada ou aux USA n'hésitent plus à quitter leurs forêts pour aller chercher de la nourriture en ville. Une agence nationale a été créée pour gérer le dossier. Mais il faut bien reconnaître que pour l'instant, la seule réponse pour limiter cette invasion a été la carabine : 160.000 chameaux abattus depuis 2009. Pas question que le chameau remplace un jour ici le traditionnel kangourou.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Animaux Australie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants