2 min de lecture Animaux

Le macaque qui avait fait un selfie viral va recevoir 25% des droits d'auteur

Après deux ans de bataille juridique inédite entre un photographe britannique et un macaque d'Indonésie, les droits du "selfie de singe", qui a passionné internet, reviennent à l'humain mais il a promis d'en partager le fruit.

En 2016, le macaque noir Naruto s'était emparé d'un appareil photo pour réaliser son selfie
En 2016, le macaque noir Naruto s'était emparé d'un appareil photo pour réaliser son selfie Crédit : CATERS/SIPA
Clémence Bauduin
Clémence Bauduin
et AFP

Difficile d'oublier le sourire de Naruto. En 2011, ce macaque noir à crête (macaca nigra) s'était emparé de l'appareil photo de David Slater sur l'île de Sulawesi, en Indonésie. Le singe aurait pu laisser au photographe britannique quelques images floues ou non cadrées, mais c'était sans compter sur sa photogénie. Immortalisé en selfie, Naruto laissait entrevoir un large sourire, dévoilant de grandes dents et illuminant ses grands yeux oranges, dans ce qui est très vite devenu l'un des autoportraits les plus célèbres du monde.

Si l'anecdote prêtait à faire sourire, l'association de défense animale PETA (Pour une Éthique dans le Traitement des Animaux) ne l'entendait pas de cette oreille. Arguant que Naruto est bien l'auteur du selfie, qu'il "a pris la photo et que par conséquent il détient les droits sur l'image, comme ce serait le cas pour un humain".

PETA estimait que les droits d'auteur revenaient au singe et non à David Slater, contre qui il avait donc porté plainte. Mais l'intéressé estimait qu'il était le propriétaire légitime des photos parce qu'il avait mis en place le dispositif. 

La question des droits des animaux relancée

Après deux ans de casse-tête juridique, un accord a été trouvé. "Dans le cadre de l'accord, Slater a accepté de donner 25% de tous les futurs revenus tirés de l'usage ou de la vente des selfies du singe à des organismes qui protègent l'habitat de Naruto et les autres macaques à crête d'Indonésie", annonce PETA sur son blog.

À lire aussi
Bella, candidate de la SPA aux municipales animaux
Municipales 2020 : un dalmatien candidat de la SPA

"Naruto et le fameux 'selfie de singe' qu'il a clairement pris démontre que lui et les autres macaques sont des êtres intelligents, pensants, complexes qui méritent de détenir légalement leur propriété intellectuelle et d'avoir des droits en tant que membres de la communauté légale", a fait valoir le groupe de défense.

L'accord semble avoir même encouragé un combat commun de PETA et du photographe, qui s'accordent à dire, dans un communiqué signé conjointement, "que ce cas soulève des questions importantes sur des sujets de pointe comme l'extension des droits des animaux non humains, un but que tous deux soutiennent et ils vont poursuivre dans leur travail respectif à tenter d'arriver à ce but".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Animaux Selfie Photo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants