1 min de lecture Insolite

L'enfant pleure trop : les parents débarqués "comme des terroristes"

Étrange histoire sur le tarmac. Mardi dernier, un avion de la compagnie Air Corsica, qui doit relier Paris à Ajaccio, en Corse, a été retardé de quelques minutes en raison d'un enfant visiblement un peu trop en colère de quitter Orly pour l'île de Beauté. Après de longs instants de pleurs, l'enfant de 4 ans et ses parents quittent l'appareil, en accord avec l'équipage et les autres passagers. Sauf que, après réflexion, les parents sont très remontés : "Nous avons été mis dehors comme des terroristes" dit même le père du gamin...

micro générique
La rédaction numérique de RTL

Selon nos confrères de Corse Matin, qui révèlent l'affaire, l'incident s'est déroulé le mardi 7 août dernier, sur le vol Air Corsica 4502 qui relie Paris à Ajacco à l'aéroport d'Orly Ouest.

Tous les passagers du vol AF 4502 pensaient passer de belles vacances en Corse. Tous sauf un : l'irréductible Ryan, 4 ans.

A peine entré dans l'avion, le petit garçon se met à pousser des hurlements.

Ses parents, Nadia et Olivier, n'arrivent pas à le calmer. Des cris tellement stridents que l'ensemble de l'équipage essaie de le rassurer. En vain, les passagers se lèvent les uns après les autres, excédés.

En plein désordre, Ryan réussit même à échapper à la surveillance de tous et courent vers la sortie. Il est rattrapé in extremis. Quelques minutes plus tard, c'est même le commandant de bord qui sort du cockpit.

Le très expérimenté Monsieur Jubert n'avait jamais vu ça en 30 ans de carrière. Pourtant, il faut agir : l'avion a déjà une demi-heure de retard, et les passagers commencent à se plaindre.

C'est lui, le commandant, qui prend la décision de débarquer le couple et leur enfant.

Mais la famille ne veut pas en rester là. La compagnie, elle, n'a pas souhaité réagir dans la matinée. Et malgré une demi-heure de retard, les autres passagers sont arrivés à bon port pour de belles vacances sous le soleil...


Lire la suite
Insolite Faits divers Aéronautique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants