1 min de lecture Jean-Pierre Raffarin

Jean-Pierre Raffarin : "La solidité, c'est Juppé"

L'ancien Premier ministre soutient le maire de Bordeaux comme candidat à la primaire de la droite et du centre.

Cyprien Cini Drôle de rencontre Cyprien Cini iTunes RSS
>
Jean-Pierre Raffarin : "La solidité, c'est Juppé" Crédit Image : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP | Crédit Média : Cyprien Cini | Durée : | Date : La page de l'émission
245300_CINI
Cyprien Cini
Journaliste RTL

Il aime jouer le rôle du pacificateur. La politique de l'apaisement dans le tumulte du débat. C'est le rassembleur que l'on appelle à l'aide quand la famille politique implose, en tout cas pour l'UMP. Avec sa silhouette rassurante, sa sagesse très sino-républicaine et son sens de la formule inégalable, il fut le Premier ministre de Jacques Chirac entre 2002 et 2005. Aujourd'hui, il soutient Alain Juppé à la primaire de la droite et du centre. Jean-Pierre Raffarin estime que son sens de la formule, vient de son "goût pour ceux qui s'expriment rapidement" comme "Raymond Queneau ou Edgar Morin".

"J'ai toujours été intéressé par ceux qui rassemblaient leur pensée en très peu de mots", ou ce que les jeunes appellent aujourd'hui des "punchlines". Pour Jean-Pierre Raffarin, on appelle plutôt ça des "raffarinades". L'homme politique assume ses multiples sorties qui en ont fait sourire plus d'un comme "notre route est droite mais la pente est forte". Il explique : "Il faut trouver en peu de mots l'essentiel. La situation est très grave ? À la gravité qu'est-ce qu'il faut comme réponse ? La solidité. La solidité contre la gravité. La solidité, c'est Juppé".

Jean-Pierre Raffarin
Jean-Pierre Raffarin
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jean-Pierre Raffarin Insolite Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants