2 min de lecture Insolite

L'Église du monstre de spaghettis volant célèbre son premier mariage

Le mouvement "pastafari" franchit une nouvelle étape dans sa quête pour être reconnu comme une vraie religion.

Karen Martyn, la "ministeroni" qui a célébré le premier mariage "pastafari"
Karen Martyn, la "ministeroni" qui a célébré le premier mariage "pastafari" Crédit : Marty Melville / AFP
Michael Ducousso et AFP

Toby Ricketts et Marianna Young se sont dit "oui" pour le meilleur et pour le pire... Et avec la bénédiction du monstre de spaghettis volant. L'union de ces adeptes du mouvement "pastafari" en Nouvelle-Zélande est le premier mariage légal célébré par cette Église insolite qui pourrait ainsi être reconnue comme une véritable religion.

Depuis décembre, la Nouvelle-Zélande reconnaît déjà l'Église du monstre de spaghettis volant et ses fidèles qui portent des passoires sur la tête, adulent les pirates et affirment que l'univers a été créé par un spaghetti volant. Tout un cérémonial incongru qui cache une religion très sérieuse, à en croire les pratiquants du mouvement fondé aux États-Unis. Les autorités néo-zélandaises leur ont donné raison et leur ont octroyé le droit légal de célébrer des mariages. 

Des demandes de mariage venues du monde entier

La cérémonie qui a eu lieu samedi 16 avril dans la ville d'Akaroa a repris tous les codes de la religion en devenir. Karen Martyn, a été ordonnée "ministeroni" de l'Église et a célébré ce premier mariage, unissant Toby Ricketts, un cinéaste qui a découvert le mouvement "pastafari" en tournant un documentaire sur cette religion, et Marianna Young. Le couple déguisé en pirates a prononcé ses vœux sur un bateau mis au goût du jour et en présence d'invités également vêtus en flibustiers.

"C'est une reconnaissance officielle de notre église et c'est génial", a déclaré Karen Martyn avant la cérémonie, ajoutant que plusieurs autres mariages, dont des unions homosexuelles - légales en Nouvelle-Zélande - étaient prévus. "Des gens de Russie, d'Allemagne, du Danemark, de partout m'appellent et me demandent de célébrer leur mariage dans notre église car notre philosophie ne fait pas de discrimination." 

À lire aussi
Sculpture d'un alien au bord de la route en Californie, connue sous le nom de "Gateway to Area 51" Perché
États-Unis : le projet d'envahir la "zone 51" abandonné par son créateur

Toby Ricketts a reconnu que certaines personnes pourraient ne pas prendre au sérieux son mariage : "C'est un peu ce qui nous a attiré" au mouvement des "pastafari", a-t-il expliqué. "On n'avait jamais prévu de se marier, d'avoir un mariage conventionnel, mais cela nous permet de le faire en étant à l'aise (...) nos familles nous soutiennent à cent pour cent".

Le dieu vénéré par les fidèles est décrit sur le site de l'Église comme "un tas de membres en spaghettis avec deux boulettes de viande et une paire d'yeux". Les pâtes sont "le principal repas saint" des fidèles et la passoire leur couvre-chef traditionnel. Le mouvement est né il y a une dizaine d'années aux États-Unis pour dénoncer les dogmes religieux et le créationnisme. Depuis, il a largement essaimé et est aujourd'hui présent dans de nombreux pays.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Insolite Nouvelle-Zélande Religions
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782861427
L'Église du monstre de spaghettis volant célèbre son premier mariage
L'Église du monstre de spaghettis volant célèbre son premier mariage
Le mouvement "pastafari" franchit une nouvelle étape dans sa quête pour être reconnu comme une vraie religion.
https://www.rtl.fr/actu/insolite/insolite-l-eglise-du-monstre-de-spaghettis-volant-celebre-son-premier-mariage-7782861427
2016-04-17 05:47:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/k-2SxeyID_BswGnxi2ObiA/330v220-2/online/image/2016/0417/7782861998_karen-martyn-la-ministeroni-qui-a-celebre-le-premier-mariage-pastafari.jpg