1 min de lecture Faits divers

Il organisait de faux entretiens d'embauche pour compenser un sentiment d'infériorité

REPLAY - Un homme de 35 ans a été condamné pour avoir mis en scène de faux rendez-vous d'embauche avec plusieurs jeunes femmes.

micro générique RTL Week-end Stéphane Carpentier iTunes RSS
>
De faux entretiens d'embauche organisés par complexe d'infériorité Crédit Image : JACQUES DEMARTHON / AFP | Crédit Média : Arnaud Grange | Durée : | Date : La page de l'émission
Arnaud Grange et Christophe Chafcouloff

Le scénario était toujours le même mais il est loin d'être commun. Un individu faisait passer de faux entretiens d'embauche à des jeunes femmes, sur la base d'une annonce d'emploi postée sur internet. Après ces rendez-vous que les candidates considéraient comme authentiques, il leur envoyait un SMS pour annoncer la mort de leur employeur, en se faisant passer pour un ami proche. Les entretiens, complètement bidons, étaient filmés.

Il agissait par manque d'estime de soi

La procédure judiciaire a révélé que l'homme de 35 ans n'a jamais eu de gestes déplacés à l'encontre des candidates, et souffre d'un fort complexe d'infériorité, causé par une "personnalité évitante", selon les termes de l'expertise psychiatrique. Ces entretiens lui permettaient d'avoir une position de supériorité. Poursuivi notamment pour fausse promesse d'embauche, il a été condamné à 3 mois de prison ferme.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Insolite Psychologie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants