1 min de lecture Animaux

Hérault : les propriétaires d'un bouc qui a semé la panique sur l'autoroute recherchés

Le 3 décembre dernier, l'animal avait été capturé par les gendarmes alors qu'il "sautillait fièrement par-dessus les glissières de sécurité centrales" sur l'A9.

Le bouc capturé par les gendarmes.
Le bouc capturé par les gendarmes. Crédit : Facebook / @GendarmerieHerault
Léa Stassinet
Léa Stassinet
Journaliste

C'est un appel à témoins un peu particulier qu'ont lancé les gendarmes de l'Hérault sur leur page Facebook. "Mardi 3 décembre, un individu, jusqu’alors inconnu des services de gendarmerie, a été pris en flagrant délit de troubles à l’ordre public et à la circulation au niveau de l’aire de repos de #Lespignan sur l’A9", peut-on lire dans leur publication repérée par Ouest France.

L'individu en question est en fait un bouc. Ce dernier a semé la panique le 3 décembre dernier sur cette autoroute, comme l'avait relevé raconte 20minutes. Les gendarmes avaient fini par capturer l'animal, qui "sautillait fièrement par dessus les glissières de sécurité centrales tout en traversant chacune des voies de l’autoroute pour s’immobiliser". Les gendarmes expliquent avoir dû "créer un bouchon mobile dans les deux sens de circulation pour permettre au patrouilleur Autoroute Sud de France la capture du malfrat".

L’individu arbore une barbichette et deux cornes frontales. Il est vêtu d’une fourrure grisonnante

Les gendarmes dans leur publication Facebook
Partager la citation

Dans leur post plein d'humour, ils ont lancé "un appel pour tenter de retrouver la famille sûrement attristée par la fugue de leur jeune fauteur de troubles". Utilisant les mêmes codes qu'un appel à témoins classique, ils ont donné les "signes caractéristiques" de l'animal : "L’individu arbore une barbichette et deux cornes frontales. Il est vêtu d’une fourrure grisonnante".

"Toutes les personnes susceptibles de fournir des informations concernant son appartenance sont invitées à contacter la gendarmerie de l’Hérault", conclut l'appel à témoins.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Animaux Faits divers Hérault
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants