2 min de lecture Asie

"Harry Potter" : les chouettes et hiboux maltraités en Asie à cause de la saga

Le succès immense de la saga "Harry Potter" menace la survie des chouettes et des hiboux sauvages en Asie.

Harry Potter et sa chouette Hedwige
Harry Potter et sa chouette Hedwige Crédit : Warner Bros
Capucine Trollion
Capucine Trollion
Journaliste RTL

C'est la part d'ombre du succès d'Harry Potter. En Asie, le trafic illégal de chouettes et de hiboux aurait explosé depuis 2001, date du premier film, comme le rapporte le site britannique The Guardian. Les fans veulent à tout prix une chouette blanche comme Hedwige, le fidèle compagnon à plumes du jeune sorcier. Les animaux sont capturés puis revendus à la sauvette sur les marchés aux oiseaux en Indonésie. Il y a 16 ans, "une centaine d'oiseaux" se vendait, en 2016, ce chiffre aurait grimpé à 13.000 selon deux chercheurs d'Oxford Brookes University, au Royaume-Uni, comme le rapporte The Guardian.

Une augmentation préoccupante qui pourrait mettre en péril la survie des chouettes sauvages, qui ne sont pas faites pour être domestiquées. Les Indonésiens n'ont qu'à payer entre 10 et 30 dollars pour se procurer une chouette ou un hibou. Les chercheurs d'Oxford Brookes University insistent dans l’article pour que ces animaux rejoignent la liste des oiseaux protégés en Indonésie.

The Guardian ajoute que d'autres pays en Asie comme la Thaïlande ou l'Inde sont aussi touchés par ce trafic illégal. "Depuis Harry Potter, il semble qu'il y ait une fascination étrange, même parmi les classes moyennes urbaines, pour offrir des hiboux aux enfant", s'indigne Jairam Ramesh, ancien ministre du Développement rural de l'Inde.

J.K. Rowling condamne cette "mode" depuis les années 2000

L'auteure de la saga Harry Potter condamne depuis les années 2000 cette mode des chouettes et hiboux comme animaux de compagnie. "Si quelqu'un a été influencé par mes livres pour penser qu'une chouette serait plus heureuse enfermée dans une petite cage et gardée dans une maison, j'aimerais profiter de cette occasion pour dire avec autant de force que possible que vous avez tort", avait-elle écrit à l'époque. 

Dès la sortie d'Harry Potter à l'école des sorciers au cinéma, les associations animalières britanniques avaient signalés une augmentation du nombre d'abandons de chouettes, une fois que les fans se lassaient. "Les chouettes dans les livres d'Harry Potter ne sont pas censées refléter le vrai comportement ou les préférences des hiboux dans la réalité", expliquait J.K. Rowling. Une parole renforcée par les experts interrogés par le Guardian qui rappelle que les hiboux et les chouettes sont des rapaces nocturnes et non des animaux de compagnie.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Asie Animaux Insolite
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants