1 min de lecture États-Unis

États-Unis : un policier condamné pour avoir léché les pieds d'une automobiliste

L'ex-fonctionnaire, fétichiste, avait aussi demandé à sa victime de lui donner ses sous-vêtements pour éviter la prison.

Une voiture de police américaine (illustration).
Une voiture de police américaine (illustration). Crédit : MIKE STONE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Julie Coste
Journaliste

Devant la cour, il a expliqué qu'il était fétichiste des pieds. Un ex-policier du Texas (sud des États-Unis) a été condamné, cette semaine, à un an de prison pour avoir voulu lécher les pieds d'une automobiliste, comme le rapporte le site 20 Minutes, citant la presse locale. Le 11 août 2014, Patrick Quinn, 31 ans, policier à Houston, demande à une automobiliste de s'arrêter. Il expliquera plus tard aux enquêteurs que son assurance avait expiré et qu'il a senti une odeur de marijuana s'échapper de la voiture. 

Il fouille le véhicule et place la conductrice à l'arrière de sa voiture de patrouille. Là, il lui propose un marché étonnant : soit il l'envoie en prison, soit elle le laisse sentir ses pieds. La femme accepte, et retire ses bottes et ses chaussettes. Le policier s'enhardit alors et lui dit qu'il aimerait aussi lui lécher les pieds. Puis il lui demande de lui donner ses sous-vêtements, ce qu'elle accepte encore, avant de se rétracter et de la laisser partir. 

La jeune femme porte plainte quelques jours plus tard. Le policier est rapidement identifié grâce aux empreintes digitales laissées sur le certificat d'assurance de la victime. Les enquêteurs du comté d'Harris trouveront trois personnes se plaignant d'avoir subi le même traitement. Ce mercredi 21 octobre, au tribunal, Patrick Quinn a plaidé coupable d'"oppression officielle" et expliqué qu'il avait un fétichisme des pieds. Il a été condamné jeudi à purger un an de détention à la prison du comté de Harris. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Police Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants