2 min de lecture États-Unis

États-Unis : un passager d'un avion a été suspecté de terrorisme parce qu'il faisait des maths

Sa voisine a été alertée par une équation qu'elle a pris pour un message crypté. Elle a retardé le départ du vol avant que cet économiste ne soit débarqué puis interrogé.

Un avion de la compagnie American Airlines (image d'illustration)
Un avion de la compagnie American Airlines (image d'illustration) Crédit : AFP
Nicolas Ledain

Avoir la peau mate, des cheveux frisés et faire des équations peut vous faire éjecter d'un avion aux États-Unis. Jeudi dernier, Guido Menzio, célèbre professeur italien d'économie qui enseigne dans des universités américaines, a fait les frais d'un délit de faciès. À bord d'un vol intérieur d'American Airlines qui partait de Philadelphie en direction de Syracuse, sa voisine a trouvé qu'il avait un air suspect et a tout fait pour retarder le départ de l'appareil.

Guido Menzio était en train de faire des équations sur un morceau de papier et la femme qui s'est assise à côté de lui a cru que ses griffonnages étaient des messages cryptés pour une action terroriste. Cette dernière a tenté de discuter avec le professeur d'économie pour comprendre les raisons de son voyage, mais il était trop absorbé par la démonstration d'un modèle de fixation des prix et a donc répondu de manière très laconique, trop laconique peut-être. 

La passagère alertée par la peau hâlée de son voisin et par ses cheveux frisés a supposé qu'il était originaire du Moyen-Orient et a donc prétendu être malade pour être évacuée de l'avion avant le décollage. Après de longues minutes d'attente, elle a finalement avoué ses suspicions aux membres d'équipage. Alors que l'avion était sur le point de repartir, il a de nouveau fait demi-tour.

À lire aussi
Donald Trump le 7 décembre 2018 États-Unis
Rapport Mueller : Trump se défend et assure qu'il aurait pu "virer tout le monde"

La marque de l'électorat de Donald Trump

Pour expliquer ces retards successifs, le pilote de l'appareil a lancé plusieurs fausses excuses avant de demander au passager suspect de sortir de l'appareil. Escorté jusqu'à un agent de sécurité, Guido Menzio a été interrogé sur ses intentions et a finalement découvert la vraie raison de l'immobilisation de l'avion. Le professeur d'économie a donc expliqué qu'il faisait ces équations en préparation d'une allocution qu'il s'apprêtait à donner dans une université canadienne sur la fixation des prix. 

Après une courte recherche sur internet, les enquêteurs ont effectivement constaté que l'Italien donnait des cours à l'université de Pennsylvanie, ainsi qu'à Princeton et Stanford, et qu'il avait reçu la médaille Carlos Alberto décernée à des économistes transalpins de moins de 40 ans.

Le vol a finalement pu décoller avec près de deux heures de retard et Guido Menzio a pris cet incident avec humour. Dans le Washington Post, il précise avoir été traité avec respect et reconnaît qu'il n'a pas pu s'empêcher de rigoler en apprenant les craintes de sa voisine. La compagnie a indiqué au quotidien que la femme qui a lancé l'alerte avait voyagé sur un autre vol.

Le professeur d'économie estime toutefois que le discours xénophobe qui s'invite dans la campagne présidentielle américaine a pu provoquer cette paranoïa de sa voisine. "Il est difficile de ne pas reconnaître la philosophie de la base électorale de Trump dans cet incident", a expliqué Guido Menzio. Le Washington Post ajoute que plusieurs cas similaires ont été enregistrés ces derniers mois. En avril 2016, un étudiant musulman de Berkley a notamment été expulsé d'un vol intérieur après avoir dit "Inch Allah" au téléphone avant le décollage.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Insolite Avions
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783142202
États-Unis : un passager d'un avion a été suspecté de terrorisme parce qu'il faisait des maths
États-Unis : un passager d'un avion a été suspecté de terrorisme parce qu'il faisait des maths
Sa voisine a été alertée par une équation qu'elle a pris pour un message crypté. Elle a retardé le départ du vol avant que cet économiste ne soit débarqué puis interrogé.
https://www.rtl.fr/actu/insolite/etats-unis-un-passager-d-un-avion-a-ete-suspecte-de-terrorisme-parce-qu-il-faisait-des-maths-7783142202
2016-05-08 21:12:04
https://cdn-media.rtl.fr/cache/p70OoKDav2ufHKBJVJ5dNQ/330v220-2/online/image/2014/1217/7775933591_un-avion-de-la-compagnie-american-airlines-image-d-illustration.jpg