2 min de lecture Armée

États-Unis : 50 ans après, un soldat retrouve sa mère biologique au Japon

Bruce Hollywood, militaire américain, a retrouvé sa mère biologique japonaise près de 45 ans après avoir été adopté. C'est une crise cardiaque qui lui donné envie de partir à sa recherche.

Un air d'Amérique Un Air d'Amérique Lionel Gendron iTunes RSS
>
États-Unis : 50 ans après, un soldat retrouve sa mère biologique au Japon Crédit Image : Halowand (CC BY 2.0) | Crédit Média : Philippe Corbé | Durée : | Date : La page de l'émission
Thibaut Deleaz
Thibaut Deleaz
Journaliste RTL

Il n'avait jamais revu sa mère biologique, qui l'avait fait adopté peu après sa naissance en 1960. Bruce Hollywood, colonel dans l'armée de l'Air américaine, a retrouvé sa mère au Japon en 2006 après de longues années de recherches, raconte le Washington Post. Elle ne l'avait pas oublié, et avait même une surprise pour lui.

C'est une crise cardiaque sur le parking du Pentagone en 2005 qui donne le déclic à Bruce Hollywood. Ses parents d'adoption lui avaient proposé de lui payer des billets d'avion pour retrouver sa mère au Japon, mais il avait toujours refusé. Pris de regrets dans l'ambulance, il s'est mis en tête de la retrouver. 

Sa mère, japonaise, l'avait fait adopter en 1960 par un couple d'Américains qui pourraient lui offrir une meilleure vie aux États-Unis. Bruce Hollywood s'est rapproché de l'ambassade du Japon pour la retrouver. Il voulait lui écrire une lettre : "J'ai vécu la meilleure vie possible. Je suis colonel dans la United States Air Force. J'ai des enfants magnifiques." Mais ni l'ambassade, ni le détective privé embauché n'ont pu retrouver sa mère.

Elle va vous appeler sur ce numéro dans 10 minutes, et elle ne parle pas anglais.

Partager la citation

Il pense à abandonner, mais une rencontre à un bar d'aéroport avec un militaire à l'histoire similaire relance tout. Il lui propose de l'aider. Dix jours plus tard, Bruce Hollywood reçoit un appel de l'ambassade qui lui annonce qu'ils ont retrouvé sa mère, Nobue Ouchi. Il demande de l'aide pour écrire sa lettre. "Il n'y aura pas de lettre", lui répond son interlocuteur. "Elle va vous appeler sur ce numéro de téléphone dans 10 minutes, et elle ne parle pas anglais. Bonne chance !"

Sa mère possède un restaurant au nom surprenant

À lire aussi
insolite
Dubaï : perchée à 300 mètres de haut, la plus haute piscine du monde ouvre ses portes

En urgence, Bruce Hollywood parvient à trouver un interprète. Sa mère appelle, en pleurs. Nobue Ouchi, qui allait fêter ses 65 ans le lendemain, lui explique que son rêve serait de le revoir. L'interprète lui raconte qu'elle ne s'était jamais mariée "parce qu'elle a dit que dans son cœur il n'y avait la place que pour un homme. Et c'était vous, elle savait que vous reviendriez."

Et là, une énorme surprise attend le soldat : sa mère lui apprend qu'elle gère un restaurant au Japon qu'elle a appelé... Bruce. Il n'en croit pas ses oreilles. Sa mère lui explique qu'elle a en fait revue une seule fois sa mère adoptive, qui lui avait dit qu'ils l'avaient prénommé Bruce.

Retrouvailles poignantes

Dix jours plus tard, Bruce Hollywood s'est rendu à Shizuoka, au Japon, et rencontré sa mère biologique. Des retrouvailles poignantes, lors desquelles elle lui a raconté l'histoire de son père biologique, un militaire américain avec qui elle devait se marier. Embarqué pour la guerre, il avait dit qu'il rappellerait mais ne l'a fait que très tard, et elle n'a plus jamais voulu lui parler.

Depuis leurs retrouvailles, Bruce Hollywood est allé plusieurs fois revoir Nobue Ouchi au Japon, et l'a fait venir à Washington. Elle a pris des leçons d'anglais, lui de japonais. Mais sa mère décède trois ans plus tard, en 2009, d'une crise cardiaque. Bruce Hollywood est heureux d'avoir pu rencontrer sa mère biologique, qui lui a permis de mieux connaître son identité américano-japonaise. "J'ai fini par être incroyablement fier de cet héritage", affirme-t-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Armée Insolite Seconde Guerre mondiale
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants