1 min de lecture Faits divers

Dordogne : un voleur regardait des films pornographiques pendant ses cambriolages

Un homme de 56 ans, interpellé pour avoir cambriolé plusieurs établissements publics en Charente et en Dordogne, n'avait pas pour unique but de voler.

Un homme consulte un site pornographique. (Illustration)
Un homme consulte un site pornographique. (Illustration) Crédit : Mandy Cheng / AFP
James Abbott
James Abbott

Un homme de 56 ans qui avait effectué de nombreux cambriolages en Charente et en Dordogne avait été interpellé le 30 octobre, mettant fin à une série qui durait depuis avril 2014. Mais jeudi 10 décembre, le journal Sud Ouest apporte un peu plus de précisions concernant ces mystérieux casses, lors desquels peu d'objets étaient subtilisés.

Le quotidien régional explique que le quinquagénaire utilisait les connexions internet des différents endroits où il s'introduisait par effraction - mairies, postes, écoles - pour visiter des sites à caractère pornographique. Une dizaine de communes ont subi les effractions de ce visiteur nocturne qui volait quelques objets mais parfois rien du tout.

Visionnage de vidéos pédopornographiques dans une école

C'est à Vanxains (Dordogne), non loin de Périgueux, que le pire a été évité. Le voleur s'était introduit dans l'école communale et avait visité des sites pédopornographiques. Heureusement, aucun enfant n'a été exposé aux images le lendemain, où il n'y avait pas école. Le suspect, originaire d'Angoulême, avait déjà été condamné pour des faits similaires par le passé et déclaré irresponsable pour cause de déficience mentale.

Chez lui, les enquêteurs ont découvert les objets qu'il volait dont des règles d'école, des trousses, des timbres… À la suite de son interpellation, il a été mis en examen pour vols aggravés et écroué, le temps de l'enquête. Le procureur de la République à Angoulême a ouvert une information judiciaire, qui a été confiée à un juge d'instruction.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Insolite Pornographie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants