2 min de lecture COP21

COP21 : 600 fausses publicités à Paris pour dénoncer les "mensonges" des sponsors

EN IMAGES - Des affiches créées par 80 artistes issus de 19 pays, épinglant Air France, Engie ou encore Volkswagen, ont été placées à Paris par des activistes écologistes à la veille de la COP21.

Le mouvement "Brandalism" est à l'origine de ces 600 affiches dénonçant les sponsors de la COP21 à Paris Crédits : Barnbrook, Brandalism | Date : 29/11/2015
12 >
Le mouvement "Brandalism" est à l'origine de ces 600 affiches dénonçant les sponsors de la COP21 à Paris Crédits : Barnbrook, Brandalism | Date : 29/11/2015
Selon Brandalism, "il est plus important que jamais de dénoncer les mensonges" des sponsors Crédits : Bill Posters, Brandalism | Date : 29/11/2015
"Elles font comme si elles faisaient partie de la solution alors qu'elles font partie du problème" explique Brandalism Crédits : AutoMedia, Brandalism | Date : 29/11/2015
Air France est l'un des sponsors de la COP21, mais également un important pollueur estime Brandalism Crédits : Revolt Design, Brandalism | Date : 29/11/2015
Les chefs d'État sont également pris à partie par "Brandalism" Crédits : Eube, Brandalism | Date : 29/11/2015
Comme François Hollande ou Shinzo Abe, Barack Obama est visé par Brandalism Crédits : Bill Posters, Brandalism | Date : 29/11/2015
Le Premier ministre japonais Shinzo Abe est l'une des cibles des artistes ayant participé à la campagne Crédits : Bill Posters, Brandalism | Date : 29/11/2015
"Nous ne nous battons pas pour la nature, nous défendons la nature" Crédits : Climate Gates, Brandalism | Date : 29/11/2015
L'entreprise pétrolière Total est également dans le viseur Crédits : Barnbrook, Brandalism | Date : 29/11/2015
La surconsommation de la population mondiale est dénoncée Crédits : Ben Parry, Brandalism | Date : 29/11/2015
Si Brandalism a déjà organisé deux autres campagnes de ce type, celle-ci est la plus importante Crédits : Bill Posters, Brandalism | Date : 29/11/2015
JCDecaux a affirmé que "toutes les fausses affiches seraient enlevées "dans les heures qui viennent" Crédits : Pascal Paquette, Brandalism | Date : 29/11/2015
1/1
Marine Cluet et AFP

À la veille de la COP21, qui se tiendra au Bourget du 30 novembre au 11 décembre à Paris, les mobilisations se multiplient. Alors que des chaînes humaines se sont formées un peu partout en France, le mouvement "Brandalism" a manifesté de façon des plus originales. Le groupe britannique, dont le nom est une contraction de "brand" (marque) et de vandalisme, a remplacé à Paris les affiches publicitaires du groupe JC-Decaux par 600 messages dénonçant "les mensonges" des grandes entreprises sponsors de la conférence sur le climat.

Une cinquantaine d'activistes avaient revêtu de faux gilets oranges JC-Decaux pour passer inaperçus comme le montre la vidéo postée par "Brandalism". Interrogé par l'AFP, JCDecaux a confirmé cette opération. "600 Fas publicitaires (panneaux, ndlr) sont concernés", a indiqué le groupe, précisant que "toutes les fausses affiches seraient enlevées "dans les heures qui viennent".

>

Elles font comme si elles faisaient partie de la solution alors qu'elles font partie du problème

Brandalism
Partager la citation

"Roulez plus propre, ou du moins en apparence", peut-on lire sur une fausse publicité Volkswagen, récemment épinglée pour avoir placé des logiciels de trucages anti-pollution sur ses véhicules. Ou encore "s'attaquer au problème du changement climatique ? Bien sûr que non. Nous sommes une compagnie aérienne", dénonce une fausse affiche Air France. Les chefs d'État, de François Hollande, à Barack Obama en passant par le Premier ministre japonais Shinzo Abe, en prennent également pour leur grade. En tout, 80 artistes originaires de 19 pays ont participé à cet événement.

Toutes les entreprises visées, y compris le groupe JC-Decaux, sont des sponsors officiels de la COP21 à laquelle doivent assister lundi au Bourget, près de Paris, quelque 150 chefs d'État et de gouvernement. "Ces entreprises se présentent comme des soutiens de la lutte contre le changement climatique alors que ce sont des pollueurs importants", a déclaré un représentant de "Brandalism", joint par téléphone par l'AFP. "Elles font comme si elles faisaient partie de la solution alors qu'elles font partie du problème", résume le mouvement dans son communiqué. "Il est plus important que jamais de dénoncer leurs mensonges et de mettre en lumière les enjeux de pouvoir derrière les négociations" de la Conférence de Paris.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
COP21 Publicité Détournements
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants