1 min de lecture Humour

Christine Berrou : "Notre président a beaucoup de points communs avec Tintin"

L'humoriste revient sur l'actualité de la semaine, notamment avec les problèmes diplomatiques entre l'Angleterre et la Russie ou encore la visite d'Emmanuel Macron en Inde

Christine Berrou En roue libre Christine Berrou
>
Christine Berrou : "Notre président a beaucoup de points communs avec Tintin" Crédit Image : Élodie Grégoire | Crédit Média : Christine Berrou | Durée : | Date : La page de l'émission
Christine Berrou
Christine Berrou

L'Angleterre se fâche avec la Russie. En France, nous sommes condamnées à être entre deux entités qui se font la gueule. J'ai l'impression de revivre le divorce de mes parents, sauf que ni Poutine ni May ne se bat pour ma garde... Et tant mieux. D'un côté je n'aime pas la vodka et de l'autre je me méfie des femmes qui se coiffent comme Gilles Verdez.

La Russie aurait empoisonné un de ses ancien agent sur le sol anglais et Theresa May a affirmé que si à minuit elle n'avait pas d'explications elle allait sévir. Comme quand une nounou dit : "Attention, à trois, je vais me fâcher". Tout le monde croyait qu'elle s'inspirait de Margaret Thatcher mais en fait c'est d'une autre anglaise célèbre : Mary Poppins.

Pendant ce temps-là, Emmanuel Macron était en Inde. Il voyage partout, a un chien célèbre et utilise des expressions de 1920. Notre président a beaucoup de points communs avec Tintin. Dès sa descente d'avion le président Indien lui a fait un câlin. C'est là que l'on voit qu'on ne voyage pas dans les mêmes conditions. Moi, je sais pas pour vous, mais après 8h de voyage en classe éco je ne souhaite à personne de me prendre dans ses bras.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Humour Information Actu
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants