3 min de lecture Information

Christine Berrou : "Kim Jong qui dit que tu es fou, c'est comme si Ribéry te conseillait de bosser ta grammaire"

REPLAY - Alors que Florian Philippot a quitté le FN, Christine Berrou s'en prend à la guerre des mots que se livrent Donald Trump et Kim Jong-un.

Christine Berrou En roue libre Christine Berrou
>
Christine Berrou : "Kim Jong qui dit que tu es fou, c'est comme si Ribéry te conseillait de bosser ta grammaire" Crédit Image : Élodie Grégoire | Crédit Média : Christine Berrou | Durée : | Date : La page de l'émission
Christine Berrou
Christine Berrou et La rédaction numérique de RTL

Ce matin, j'ai failli ne pas venir travailler. J'étais trop occupée à essayer de prouver à la justice que j'ai un lien de parenté avec Liliane Bettencourt. Parce que je le vaux bien. Chez L'Oréal, c'est bizarre, ils vendent des cosmétiques et pourtant, ça ne leur a pas trop plu que je maquille mon extrait de naissance. Dans l'actualité, cette semaine, je m'intéresse comme d'habitude à ce que je connais le mieux : les ruptures. Et là, c'est Le Pen et Philippot qui divorcent. Il faut dire que depuis quelques semaines, ce n'était pas terrible. Dans le classement des relations tendues, ils étaient juste derrière Trump et Kim Jong-un, à égalité avec Cyril Hanouna et le CSA

Mais parlons de Florian Philippot. Louis Alliot, qui est à Marine Le Pen et Florian Philippot ce que Yoko Ono a été à John Lennon et Paul McCartney, a salué le départ d'un "extrémiste sectaire arrogant et vaniteux". C'est son côté écolo, il recycle l'affiche qu'il avait prévue de sortir pour l'éviction de Jean-Marie Le Pen. Dans l'actualité internationale, ce qui m'a marqué, c'est Trump qui dit "Je vais détruire la Corée du Nord" à l'ONU, organisme pour la paix. Ça m'a rappelé mon vieux papi sénile, quand il dit "J'ai un Scrabble !", alors qu'on est en train de jouer aux Domino. 

Trump qui demande à l'ONU de faire la guerre, vous allez voir que demain, il va demander à un eunuque s'il prévoit de faire des enfants. Cela dit, c'est quand même bizarre : à l'ONU, Trump a menacé violemment la Corée du Nord, l'Iran, la Syrie, et pourtant, c'est le Mexique qui a tremblé. D'ailleurs, après ce séisme, Trump doit être fou d'inquiétude. Parce qu'à cause de la tectonique des plaques, ce ne sont pas les Mexicains qui risquent de rentrer aux États-Unis, c'est carrément le Mexique en entier.

Des fois, je ne sais plus si je regarde BFM ou un épisode des Simpson

Christine Berrou
Partager la citation

En tout cas, Kim Jong-un a répondu à Donald Trump qu'il était "mentalement dérangé". C'est vexant. Kim Jong qui te dit que tu es fou, c'est un peu comme si Ribéry te conseillait de bosser ta grammaire. Ou que Gérard Depardieu te disait de faire attention à ton cholestérol. À force de menace nucléaire, il va falloir arrêter de dire qu'on a les JO 2024 : on a les JO, ça oui, mais à mon avis, c'est l'année 2024 qu'on n'aura plus !

À lire aussi
Un manifestant contre la réforme des retraites fustige l'âge pivot, le 4 janvier 2020 réforme des retraites
Réforme des retraites : "On comprend l'inquiétude", dit un député LaREM

Sur une note plus positive, parlons du glyphosate. Monsanto en avait marre de couper l'herbe sous le pied des écolos. Là, ils ont trouvé la solution : il n'y a plus d'herbe du tout. Mais quand même, voir les agriculteurs militer pour avoir le droit d'utiliser une substance cancérigène, c'est bizarre. Ce serait comme voir les coiffeurs militer pour la calvitie. Ah, cette société est folle. Des fois, je ne sais plus si je regarde BFM ou un épisode des Simpson.

Et pendant ce temps, en une semaine, Emmanuel Macron était aux Antilles, puis en France, puis à New York, puis à Marseille. Voilà le bilan carbone. Si Nicolas Hulot veut vraiment faire quelque chose pour le climat, moi je lui suggère d'attacher Macron à un radiateur de l'Élysée. Moi, je pense qu'il faut soutenir les démarches écologiques. Par exemple, à Paris, la mairie du Xe arrondissement veut recruter des rapaces pour lutter contre les pigeons. Ce n'est pas nouveau : des rapaces à la mairie de Paris, il y en a déjà eu. Même qu'ils s'appelaient le couple Tiberi. Mais positivons : c'est l'automne, une jolie saison. Profitons du temps qu'il nous reste avec Bernard Poirette puisque dans quelques semaines, commence la saison d'hibernation des ours. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Information Humour Actu
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants