2 min de lecture Cannabis

Canada : un gâteau servi à la fête de l'école était en fait un space cake

Vendredi 31 janvier s'est déroulée la fête de l'école à Eskasoni au Canada. Une fête dont se rappelleront les écoliers, qui ont goûté leur premier space cake, sans le savoir. Une enquête à été ouverte.

Un plan de cannabis (illustration)
Un plan de cannabis (illustration) Crédit : Don MacKinnon / AFP
Marie Gingault

La fête de l'école est toujours un moment festif pour les écoliers et leurs parents, mais vendredi 31 janvier, la fête à pris un tout autre tournant dans une école d'Eskasoni au Canada. L'un des gâteaux proposés aux enfants contenait du cannabis.

Une fête dont se rappelleront longtemps les écoliers de la commune située au nord-est de Nouvelle-Ecosse, au Canada. Après avoir mangé de la nourriture servie lors de la fête, parents et élèves se sont sentis mal, et pour cause : ils ont ingurgité leur premier space cake à leur insu. 

La Gendarmerie Royale du Canada (GRC) soupçonne un gâteau à la mélasse, spécialité canadienne, d'être à l'origine de ces malaises. Au moins sept personnes, dont un adulte, se plaignent de maux de ventre à la fin du repas. Ils sont hospitalisés dans les heures suivant la fête et surprise : le résultat des examens dévoile qu'ils auraient ingéré du THC, principal psycho-actif du cannabis.

Le traiteur est soupçonné

Le gâteau en question a été fourni par un traiteur et la police cherche à déterminer s'il s'agit d'une malencontreuse erreur ou d'un acte volontaire, a indiqué une porte-parole de la police à CBC

À lire aussi
Un commissariat de police (Illustration). faits divers
Deux policiers alcoolisés et drogués gazent un autre policier en pleine rue

"Parmi les individus qui se sont rendus à l'hôpital, certains sont testés positifs au THC" a indiqué la GRC. Augustine, une maman qui a ses deux enfants scolarisés dans cette école, est tombée des nues en apprenant que sa fille de 8 ans était positive au THC.

"Ma fille est rentrée à la maison ce soir-là et elle était très fatiguée et l'air très pâle. Je pensais qu'elle avait attrapé un virus. Elle a dit que ses yeux étaient douloureux et après s'être couchée, elle a transpiré toute la nuit. Elle brûlait de fièvre" confie la maman de la fillette à Radio-Canada. 

Plus de peur que de mal

L'école en question s'est exprimée sur Facebook de cette "activité malheureuse". Elle a invité les participants de la fête à consulter un médecin si nécessaire, et à jeter les restes de nourriture qu'ils auraient pu ramener chez eux. 

"Si vous avez de la nourriture de cet événement en votre possession, veuillez la détruire immédiatement" peut-on lire dans le communiqué. Bien que le cannabis ai été légalisé au Canada en octobre 2018, l'âge minimal pour s'en procurer est 18 ans. Les petits écoliers d'Eskasoni ont donc encore du temps devant eux avant de renouveler l'expérience, en pleine conscience cette fois.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cannabis Canada École
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants