1 min de lecture Faits divers

Bouches-du-Rhône : l'incroyable rapt d'un futur marié

REPLAY - À quelques jours de son mariage, un homme a été enlevé par trois ravisseurs à La Penne-sur-Huveaune.

Jean-Alphonse Richard Un jour sur la terre Jean-Alphonse Richard
>
Bouches-du-Rhône : l'incroyable rapt d'un futur marié Crédit Image : FRED TANNEAU / AFP | Crédit Média : Jean-Alphonse Richard | Durée : | Date : La page de l'émission
Jean-Alphonse Richard
Jean-Alphonse Richard Journaliste RTL

Direction La Penne-sur-Huveaune, dans les Bouches-du-Rhône, avec un rapt pas comme les autres : celui du marié, ou plutôt du candidat au mariage, puisque les noces n'auront lieu que dans quelques jours. Ce soir là, vers 20h30, cet homme rentre paisiblement chez lui, à pied, sans s'apercevoir qu'il est suivi. Une camionnette se place à sa hauteur, trois occupants en sortent en bondissant, cagoulés et armés. La victime est mise en joue, jetée sans ménagement dans le véhicule. Un rapt à l'italienne sous les yeux d'une passante. Elle a tout vu, elle prévient la police. 

La BRB, la brigade de répression du banditisme, est sur le coup, les images de vidéosurveillance passées au crible. On y suit la camionnette jusqu'à la porte d'un club privé. 2h00 du matin, la BRB entre en force dans l'établissement où une fête - alcool et jolies filles -, bat son plein. Deux des ravisseurs, des armoires à glace, sont aussitôt menottés, alors que sur la piste, surprise, le marié se déhanche sur Saturday Night Fever. Les policiers viennent en fait de s'inviter à un enterrement de vie de garçon. Les ravisseurs, des légionnaires, voulaient faire un bon tour à leur pote. Réussi, même si les policiers se seraient bien passés de ce dernier slow.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Kidnapping
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants