1 min de lecture Écologistes

Bientôt un parc naturiste au cœur de Paris ?

Des élus écologistes vont présenter ce lundi au Conseil de Paris un vœu pour créer un espace dédié au naturisme.

Des nudistes à San Francisco, aux États-Unis.
Des nudistes à San Francisco, aux États-Unis. Crédit : Josh Edelson / AFP
Arièle Bonte
Arièle Bonte
Journaliste

Transformer Paris en capitale du naturisme ? Trois élus écologistes, David Belliard, Anne Souyris et Jérôme Gleizes, souhaitent relever ce défi. Pour arriver à mettre en place cette expérimentation, ils vont faire part, ce lundi 26 septembre, de leur vœu au Conseil de Paris : "que la Ville étudie la possibilité d'un lieu en plein air délimité au sein d'un espace vert ou piéton parisien permettant la pratique du naturisme", peut-on lire dans un tweet de la conseillère de Paris et du grand Paris, Anne Souyris. Le but : créer un espace mixte, accessible aux naturistes et non-naturistes, a expliqué Jacques Frimon, vice-président de l’Association pour la promotion du naturisme en liberté (APNEL), au Nouvel Obs.

Si la demande peut sembler, au premier abord, un peu farfelue, les élus écologistes la défendent selon plusieurs points. Selon eux, “la pratique du naturisme est courante dans des métropoles telles que Munich, Barcelone et Berlin”. À Paris, on compte très peu de lieux où les gens peuvent se dévêtir en toute impunité. Et pourtant, “la France est la première destination mondiale pour les naturistes : 2 millions d’Allemands, de Hollandais, de Britanniques ou encore de Belges viennent en France pour y pratiquer la naturisme”, affirme le groupe écologiste de Paris.  

Un budget

Pour le vice-président de l'APNEL, "la pratique du naturisme n’est réservée qu’à ceux qui ont les moyens d’aller dans des clubs de vacances ou dans des campings", a-t-il expliqué au Nouvel Obs. Créer un espace mixte au cœur de Paris, c'est permettre à des parisiens de s'adonner à leur style de vie sans avoir à débourser "au moins 20 euros" pour accéder aux quelques événements naturistes de la capitale, a jouté Jacques Frimon au site d'information.

À la piscine Roger Le Gall, dans le 12ème arrondissement, on peut par exemple nager dans le plus simple appareil trois soirs par semaine. Prix de la soirée ? Gratuit la première fois, 10 euros ensuite

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Écologistes Naturisme Paris
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants