1 min de lecture Procès

Bernard Loiseau : un homme condamné pour un faux commentaire sur un restaurant du groupe

Un internaute a été condamné à 2.500 euros d'amende pour avoir critiqué un restaurant Loiseau des Ducs qui n'avait pas encore ouvert ses portes.

L'entrée d'un restaurant Loiseau des Ducs, à Dijon
L'entrée d'un restaurant Loiseau des Ducs, à Dijon Crédit : AFP
Arnaud Grange Journaliste RTL

"Restaurant très surfait, tout en apparat, l'assiette la mieux garnie est celle de l'addition". Voici le commentaire à propos d'un restaurant du groupe Bernard Loiseau de Dijon qu'un internaute avait posté sur les pages jaunes. Problème, Loiseau des Ducs n'avait pas encore accueilli le moindre client, puisque son ouverture était prévue cinq jours plus tard. 

La gérante avait alors immédiatement fait constater la publication par un huissier. "Le restaurant n'ayant pas encore ouvert, cela ne pouvait être qu'un faux avis. C'est indéniable. Ça fait très mal, on ne comprend pas, on se demande qui peut être derrière ce pseudo. Cela peut être un voisin, un concurrent, un particulier... On ne sait pas", explique-t-elle ainsi au micro de RTL. 

Derrière le pseudo "le clarifieur" se cachait en réalité un particulier qui voulait simplement s'amuser, mais qui a tout de même publié ce commentaire à deux reprises. Un jeu malveillant qui lui coûte aujourd'hui plusieurs milliers d'euros. Pour la gérante de l'établissement, il faut que cette affaire responsabilise les internautes. "Il faut que ça serve d'exemple avant tout, ce n'est pas une question financière du tout, mais c'est une question de principe. Quand on est derrière son ordinateur, il faut se poser la question de savoir quel impact peut avoir un tel avis. Ça peut faire très mal". Cette publication n'a pas fait de tort à l'établissement qui a obtenu une étoile Michelin sept mois à peine après son ouverture. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Procès Amende Restaurant
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants