1 min de lecture Évasion

Australie : il s'évade de prison à l'aide de draps

Il pourrait s'agir d'une scène de film mais c'est grâce à cette technique rudimentaire qu'un détenu australien a réussi à se faire la belle.

Le prison Domenjod à Saint-Denis de la Réunion (illustration)
Le prison Domenjod à Saint-Denis de la Réunion (illustration) Crédit : RICHARD BOUHET / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Stephen Jamieson purgeait une peine de 12 ans de réclusion pour vol à main armée dans la prison de Goulburn, à 200 kilomètres de Sydney. Il a réussi à reprendre sa liberté grâce à de bons vieux draps noués. Un peu honteuse, l'administration pénitentiaire a reconnu que cette évasion n'aurait "jamais dû se produire".

La facilité avec laquelle le détenu a pu s'échapper semble déroutante. Il s'est évadé après avoir découpé une barrière en métal à l'arrière d'une cour, en principe sécurisée, destinée à la pratique du sport. "Il a réussi à sortir de la cour et il avait des draps qu'il a attachés ensemble avant de les balancer par dessus un mur, ce qui lui a permis de l'escalader et de s’échapper", a expliqué le représentant de l'administration pénitentiaire. "Il semblerait qu'il ait eu également un oreiller (attaché) autour de la taille, ce qui lui a permis de franchir sans encombre des barbelés", a-t-il encore dit.

Des techniques simples mais efficaces

Le condamné de 28 ans a volé une voiture et sa cavale a duré 10 heures avant que la police, qui a déployé chiens et hélicoptères, ne réussisse à lui remettre la main dessus à une centaine de kilomètres de son point de départ. Mais, Peter Severin responsable de l'administration pénitentiaire de l'Etat de Nouvelle-Galles du Sud a assuré que "la réponse de la police de Nouvelle-Galles du Sud fut immédiate et globale". 
En juillet dernier au Mexique, c'est un baron de la drogue qui s'échappait grâce à une méthode également très ancienne : il a creusé un tunnel. Le gouvernement avait même diffusé la vidéo de cette évasion toute simple mais spectaculaire. 


Enfin, à New York en juin, deux détenus décrits comme dangereux avaient également réussi à se faire la malle en forant des trous dans les murs de leur cellule. Ces deux-là avaient encore plus joué sur les nerfs des gardiens laissant un petit mot ironique sur lequel était tout simplement écrit : "Passez une bonne journée".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Évasion Insolite Prisons
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants