1 min de lecture Faits divers

Angers : le faux braquage se termine au commissariat pour les comédiens

Quatre élèves en section cinéma dans un lycée d'Angers (Maine-et-Loire) tournaient une scène de braquage, quand des passants ont prévenu les forces de l'ordre. Ils ont été interpellés avant d'être relâchés.

Jean-Alphonse Richard Un jour sur la Terre Jean-Alphonse Richard
>
Angers : le faux braquage se termine au commissariat pour les comédiens Crédit Image : FRED TANNEAU / AFP | Crédit Média : Thomas Prouteau | Durée : | Date : La page de l'émission
Thomas Prouteau Journaliste RTL

À Angers, un faux braquage tourne à la vraie descente. Les élèves de la section cinéma du Lycée Renoir avaient pourtant pris toutes les précautions nécessaires : autorisations de la mairie, tournée des commerçants et avertissement du commissariat. C’est en tous cas ce qu'ils déclarent aujourd'hui.

Objectif : tourner une scène de braquage et ce en pleine ville, dans le quartier de la Madeleine. Lycéens mais déjà professionnels dans l'âme, ils avaient soigné les costumes : vrais gilets de police et armes factices. Quatre comédiens en herbe, deux braqueurs et deux flics, se sont donc mis en place. Silence on tourne.

Mais des passants n'y ont vu que du feu et ont cru à de vrais malfaiteurs. Coup de fil aux policiers donc, qui ont débarqué en plein tournage. Et voila nos quatre comédiens embarqués pour de vrai cette fois au commissariat, rapporte Ouest France.

Les jeunes acteurs ont finalement été relâchés après une heure de garde à vue. On espère qu'ils ont négocié une nouvelles autorisation avec le commissaire.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Angers Pays de la Loire
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants