1 min de lecture Faits divers

À Amiens, une femme se fait appeler "La Mère Dodu" à cause d'une affiche

Placardée malgré elle sur les affiches de la dernière campagne publicitaire de Père Dodu, une Amiénoise demande réparation.

RTL Petit Matin - Julien Sellier RTL Petit Matin Julien Sellier iTunes RSS
>
À Amiens, une femme se fait appeler "La Mère Dodu" à cause d'une affiche Crédit Image : McCann | Crédit Média : Frédéric Veille | Durée : | Date : La page de l'émission
fred veille
Frédéric Veille et La rédaction numérique de RTL

Pour son cinquantième anniversaire, le fabriquant de plats alimentaires à la dinde et au poulet Père Dodu s'est offert une nouvelle campagne publicitaire. Placardées sur près de 9.000 panneaux installés dans les plus grandes agglomérations de l'Hexagone, ces affiches détournent des photos de groupies des années 1970. Sur l'une d'elle, faite à partir d'un cliché pris il y a une quinzaine d'années, vraisemblablement dans une salle de spectacle, on reconnaît parfaitement Céline. Au centre de la scène, derrière une barrière, on la voit tenir une pancarte sur laquelle il est inscrit, grâce à un photomontage, "Dodu, tu me fais du bien"

Aujourd'hui, c'est un peu tout le contraire pour cette Amiénoise de 39 ans. "Je ne sais pas trop comment je me suis retrouvée sur cette affiche. Je n'ai rien demandé, je n'ai rien signé", confie-t-elle à RTL. Tout a commencé lorsqu'une amie lui a envoyé une photo de l'affiche sur Facebook. "Ça fait un peu drôle de se reconnaître alors qu'on ne doit pas être là. On n'a pas le droit d'utiliser à des fins publicitaires une personne sans son consentement. La vérité, je ne sais pas si je l'aurais un jour mais ça m'a dérangé", explique-t-elle, déterminée à prouver que son image à bien été utilisée à son insu. 

Céline a donc confié le dossier à son avocat pour demander réparation. Car depuis qu'elle est placardée à l'entrée de chaque ville, elle a de plus en plus de mal à supporter qu'on l'appelle "la Mère Dodu". "On me l'a dit plusieurs fois. À un moment, ça ne vous plait plus. C'est pas du tout flatteur. À la limite, Chanel ça m'aurait plu", sourit-elle. À l'origine des affiches, la société McCann affirme quant à elle qu'elle a acheté les droits des photos à la banque d'images Getty Image, rapporte Le Courrier Picard qui a révélé l'affaire.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Insolite Alimentation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants