1 min de lecture Europe

Allemagne : une nonagénaire léguera 22 millions de dollars au zoo de sa jeunesse

REPLAY - Exilée aux États-Unis, une richissime nonagénaire fera don de sa fortune au zoo de Cologne, qu'elle a fuie après la Seconde Guerre mondiale.

Jean-Alphonse Richard Un jour sur la terre Jean-Alphonse Richard
>
Allemagne : une nonagénaire léguera 22 millions de dollars au zoo de sa jeunesse Crédit Image : HENNING KAISER / DPA / AFP | Crédit Média : Jean-Alphonse Richard | Durée : | Date : La page de l'émission
Jean-Alphonse Richard
Jean-Alphonse Richard Journaliste RTL

Elle s'appelle Elizabeth Reichert, elle a 93 ans et c'est une veuve richissime. À la fin de la guerre, elle a fui l'Allemagne avec son mari Arnulf, tous les deux juifs, pour s'installer aux États-Unis. Elle qui tient un petit salon de coiffures et lui qui a longtemps été manutentionnaire vont se lancer dans le commerce et faire fortune. Une grande maison près de Philadelphie, un train de vie des plus confortables, une success story a l'Américaine qui n'a pourtant jamais réussi à leur faire oublier Cologne, la ville où ils se sont connus pendant les persécutions nazies, ni les allées du zoo municipal où ils se sont cachés pour échapper aux SS. Une oasis de paix dans le tumulte de la guerre qu'ils vont revisiter une fois par an, comme on le ferait pour un pèlerinage.

Un voyage rituel entrepris jusqu'à la mort de son mari, où Elizabeth Reichert va devoir tenir une promesse incroyable. La vieille dame ne va plus voyager jusqu'au zoo de Cologne, bientôt trop âgée, trop fatiguée, trop triste. Le couple n'a pas d'enfants, alors ils ont conclu un pacte : quand l'un des deux sera parti et que l'autre arrivera au bout du chemin, la quasi-totalité de leur fortune sera versée au zoo de Cologne. Ils avaient déjà offert à l'établissement une tortue, en 1954, mais le virement bancaire qu'a signé Elizabeth Reichert au début de l'été bat tous les records. Le directeur du zoo n'en revient pas et croit tout d'abord à une blague : 22 millions de dollars, presque autant en euros. "Dans nos souvenirs, ce lieu nous a fait du bien et nous avons décidé de lui faire du bien" dit la vieille dame. Cologne, qui est devenu le zoo le plus riche du monde, a dû créer une fondation pour gérer tout cet argent, et va baptiser de leur nom le chemin où le jeune couple se réfugiait durant la guerre. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Europe Allemagne Nazisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants