1 min de lecture Albi

Albi : un septuagénaire obligé de prouver qu'il n'est pas mort

REPLAY - Après une méprise, un homme de 74 ans fait tout son possible pour prouver à l'administration qu'il est bel et bien vivant.

Jean-Alphonse Richard Un jour sur la terre Jean-Alphonse Richard
>
Albi : un septuagénaire obligé de prouver qu'il n'est pas mort Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Jean-Alphonse Richard
Jean-Alphonse Richard Journaliste RTL

Nous sommes à Albi avec un mort obligé de prouver qu'il est vivant. C'est effectivement la mésaventure qui poursuit depuis le printemps dernier le retraité Louis Palacios, 74 ans. Il est tout à fait en chair et en os mais pour l'administration il n'appartient plus à ce bas monde. Décédé selon l'état civil.

La date de sa mort remonte au mois de mai. Le corps sans vie d'un homme âgé est découvert dans une caravane, sur un terrain qui appartient au retraité. Ce dernier est à ce moment-là introuvable, il n'a pas de famille proche et des témoignages affirment qu'il est bien le macchabée de la caravane. Dont acte, le décès est établi.

Louis Palacios est officiellement déclaré mort. Sauf qu’il y a méprise. L'homme décédé est un SDF que le retraité hébergeait depuis des années sur son terrain. La police remet aussitôt au mort-vivant un "certificat de vie" prouvant qu'il n'est pas un fantôme. Mais trop tard, la machine administrative est lancée : plus de retraite, plus de sécu, permis de conduire invalidé, comptes bancaires gelés.

Le retraité demande désormais à la justice de le ressusciter. Réponse le 2 octobre : le Lazare du Tarn saura alors s'il peut recommencer à respirer.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Albi Insolite Tarn
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants