1 min de lecture Société

Aix-en-Provence : une grand-mère escroquée par sa petite-fille

REPLAY - Une adolescente a utilisé la carte bancaire de sa grand-mère pour faire ses achats, jusqu'à 8.000 euros.

Jean-Alphonse Richard Un jour sur la terre Jean-Alphonse Richard
>
Aix-en-Provence : une grand-mère escroquée par sa petite-fille Crédit Image : FRED TANNEAU / AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Jean-Alphonse Richard
Jean-Alphonse Richard Journaliste RTL

Nous sommes à Aix-en-Provence avec une version pour le moins intéressée du Petit Chaperon Rouge. Ici on pourrait presque remplacer "Mère-grand, que vous avez de grands bras ! C'est pour mieux t'embrasser, ma fille" par "Mère-grand, que vous avez une belle carte de crédit ! C'est pour mieux faire la fête ma fille".

Petite-fille de 14 ans qui adore tellement sa grand-mère qu'elle lui rend régulièrement visite. Histoire de s'assurer que tout va bien, et que son sac à main est en lieu sûr. On n'est jamais trop prudente. D'autant plus que la grand-mère s'est déjà fait détourner sa carte bancaire, elle a dû faire opposition. Et voilà que ça recommence. Du Petit Chaperon Rouge, on passe donc au Petit Poucet. La sûreté d'Aix va suivre à la trace ces achats compulsifs : un smartphone dernier cri, un survêtement de marque, des baskets.

Chaque fois que la carte fonctionne, c'est toujours après la visite de petite-fille à mamie. Carte empruntée une petite heure, aussitôt remise dans le sac, ni vu ni connu. 8.000 euros de préjudice quand même. La petite-fille qui prenait sa grand-mère pour un distributeur automatique de billets comparaîtra bientôt devant le tribunal.

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Société Bouches-du-rhône Aix-en-Provence
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants