1 min de lecture Santé

INFO RTL - Prothèses PIP : première plainte d'un salarié pour blessures involontaires

Un nouvel élément à verser au dossier PIP, les prothèses mammaires qui auraient été fabriquées avec un gel non conforme. C'est une information RTL de Georges Brenier : un ancien salarié de la société Poly Implant Prothèse - déjà dans le collimateur de la justice dans le cadre de deux enquêtes pour "blessures et homicide involontaire" et "abus de biens sociaux et blanchiment" (un chapitre qu vise son fondateur Jean-Claude Mas) - a déposé plainte devant le parquet de Toulon pour "blessures involontaires". Il affirme que les produits manipulés pour fabriquer les prothèses sont à l'origine des cloques apparues sur ses bras. Une enquête préliminaire a été ouverte pour "atteinte involontaire à l'intégrité de la personne".

C'est une information RTL
C'est une information RTL Crédit : AFP / Archives
Micro RTL
La rédaction de RTL et Georges Brenier

Cet ancien salarié du groupe a accompagné sa plainte de photos. Des photos de ses avant-bras et de ses mains, recouverts de cloques. Lui en est convaincu : les produits qu'il a manipulé pendant des années dans l'usine PIP sont à l'origine de ses blessures.

Les experts médicaux vont devoir se prononcer là-dessus, en examinant un par un les produits utilisés pour fabriquer les prothèses. Mais l'enquête a d'ores et déjà montré qu'il s'agissait de produits non purifiés, dont les risques sur la santé n'avaient jamais été explorés.

Un mélange explosif d'huiles industrielles, d'habitude destinées aux matériaux de construction, aux composants électroniques ou aux carburants. On y trouve notamment à l'intérieur des solvants très puissants, comme le White Spirit, capable même en infime quantité de perforer la coque en silicone des prothèses.

Cette nouvelle plainte pourrait en tout cas ouvrir une vaste brèche pour d'autres ex-employés, eux aussi effrayés des conséquences pour leur santé de ce gel PIP à la réputation plus sulfureuse que jamais.

Lire la suite
Santé Vie pratique Scandale
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7750682284
INFO RTL - Prothèses PIP : première plainte d'un salarié pour blessures involontaires
INFO RTL - Prothèses PIP : première plainte d'un salarié pour blessures involontaires
Un nouvel élément à verser au dossier PIP, les prothèses mammaires qui auraient été fabriquées avec un gel non conforme. C'est une information RTL de Georges Brenier : un ancien salarié de la société Poly Implant Prothèse - déjà dans le collimateur de la justice dans le cadre de deux enquêtes pour "blessures et homicide involontaire" et "abus de biens sociaux et blanchiment" (un chapitre qu vise son fondateur Jean-Claude Mas) - a déposé plainte devant le parquet de Toulon pour "blessures involontaires". Il affirme que les produits manipulés pour fabriquer les prothèses sont à l'origine des cloques apparues sur ses bras. Une enquête préliminaire a été ouverte pour "atteinte involontaire à l'intégrité de la personne".
https://www.rtl.fr/actu/info-rtl-protheses-pip-premiere-plainte-d-un-salarie-pour-blessures-involontaires-7750682284
2012-07-13 06:36:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/NVHw0fejSQz-TI8rCf4OXQ/330v220-2/online/image/2012/0713/7750682275_c-est-une-information-rtl.jpg