1 min de lecture RTL Info

Il avait été tué pour avoir photographié un réverbère

micro générique
La rédaction de RTL Journalistes RTL

Quatre jeunes hommes comparaissent à partir de ce mardi, et jusqu'à vendredi, devant la cour d'assises de Seine-Saint-Denis pour la mort de Jean-Claude Irvoas, décédé à 56 ans des suites de son agression le 27 octobre 2005 à Epinay-sur-Seine où il prenait une photo de mobilier urbain. Le 27 octobre 2005 en milieu d'après-midi, M. Irvoas, consultant pour une société d'éclairage public arrête sa voiture rue de Marseille pour photographier des lampadaires installés par son client. Autour de lui, il ne le voit peut-être pas, des jeunes se livrent à la revente de résine de cannabis. Sous les yeux de son épouse et de sa fille, il est alors agressé par un jeune, puis deux, qui s'emparent de son appareil photo. Renvoyés pour "vol suivi de violences ayant entraîné la mort", Benoît K., 25 ans, Samba D., 24 ans et Icheme B., 22 ans, encourent la réclusion criminelle, ainsi que Sébastien B., 21 ans, resté à l'écart de la scène, jugé pour complicité. Les trois premiers comparaissent détenus.

Lire la suite
RTL Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants