2 min de lecture Commémoration

Hollande hué : "Le 11 novembre est-il vraiment le bon jour pour manifester ?", demande un internaute

REVUE DE TWEETS - Le président de la République a été hué lors de sa descente des Champs-Élysées. Une action en marge des commémorations du 11 novembre, qui choque certains internautes.

François Hollande lors de la commémoration de l'armistice, le 11 novembre 2013, sur les Champs-Elysées.
François Hollande lors de la commémoration de l'armistice, le 11 novembre 2013, sur les Champs-Elysées. Crédit : Philippe Wojazer - AFP
Mathieu Dehlinger Journaliste RTL

Les "bonnets rouges" ne le lâchent pas. François Hollande a été hué lundi matin, lors de sa descente des Champs-Élysées, après la cérémonie officielle du 11 novembre. Près de 70 personnes ont été interpellées en marge de l'événement, a annoncé la préfecture de police.

"Hollande démission, dictature, ta loi on n'en veut pas", ont scandé les manifestants "liés à l'extrême droite", selon le ministre de l'Intérieur Manuel Valls. Sur les réseaux sociaux, au-delà de l'action elle-même, les internautes sont divisés sur une telle mobilisation en marge d'une commémoration officielle.

"Dictature socialiste", disent les partisans de l'action

L'action avait été annoncée sur un compte se présentant comme affilié aux bonnets rouges, ce collectif né de la protestation contre l'écotaxe en Bretagne. Ceux "présents aux Champs-Élysées ne perturberont pas les cérémonies, mais célèbreront l'armistice en arborant le bonnet rouge", écrivait-il.

"Tous comme nos soldats tombés pour la France, ces 'bonnets rouges' et autres contestataires se battent pour leurs libertés", défend un internaute qui se présente comme proche de la "Manif pour tous", mouvement opposé au mariage homosexuel.

À lire aussi
L'attentat contre Charlie hebdo avait fait 12 morts. Attentats à Paris
Attentats de janvier 2015 : tueurs, complices, commanditaires… Les protagonistes de l’horreur

Le même parle de "dictature socialiste" après les interpellations. Une accusation relayée par d'autres qui estiment, après les multiples interpellations, qu'on n'a "plus le droit d'exprimer son désaccord au président de la République maintenant."

Des internautes choqués

"Le 11 novembre est-il vraiment le bon jour pour manifester et huer Hollande ?!", s'interroge a contrario le directeur de la communication du MoDem sur son compte twitter. "Je pose la question." "Ces huées de réactionnaires pour le Président un tel jour, c'est une honte", répond également un internaute.

"Le 11 novembre 1940, les jeunes Parisiens manifestaient pour refuser le fascisme et commémorer le 11 novembre", écrit un internaute. 70 ans plus tard, d'autres "tentent de saboter la cérémonie", juge-t-il.

Et à ceux qui parlent de "dictature socialiste", les internautes apportent une réponse toute trouvée. "Je propose un aller simple pour la Corée du Nord", écrit un utilisateur de Twitter.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Commémoration Info Manifestations
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants