1 min de lecture Société

Halte au sexisme et aux inégalités hommes/femmes : ce qu'a annoncé le gouvernement

Le gouvernement a présenté vendredi tout un arsenal de mesures destinées à favoriser l'égalité entre les hommes et les femmes, en luttant notamment contre les stéréotypes à l'école, la violence faite aux femmes ou le temps partiel subi. Jean-Marc Ayrault avait en effet convié l'ensemble du gouvernement à un comité interministériel aux droits des femmes, le premier depuis douze ans.

micro générique
La rédaction numérique de RTL

L'Education nationale fortement mobilisée

Le gros des nouveautés annoncées par le gouvernement tourne autour de l'éducation, et se fera de la maternelle au lycée, avec les personnels de l'éducation et des associations. C'est d'abord, pour les plus jeunes, un "ABCD de l'égalité" qui déconstruira les stéréotypes. Une documentation pédagogique s'adressera aux élèves, de la grande section de maternelle au CM2, et à leurs enseignants. Expérimenté à la rentrée 2013 dans cinq académies, il sera généralisé à toutes les écoles à la rentrée 2014.
  
Des actions de sensibilisation sont prévues dans les collèges et les lycées avec les associations et l'agence du service civique : lutte contre le harcèlement et les violences sexistes, éducation au respect et à l'égalité. Elles pourront s'appuyer sur la récente délégation ministérielle contre les violences en milieu scolaire, comme sur les résultats début 2013 de la mission sur la lutte contre l'homophobie.
  
Les futurs enseignants recevront une formation pour lutter contre les "stéréotypes de genre" dans les Ecoles supérieures du professorat et de l'éducation (Espe), qui ouvriront à la rentrée 2013. Une déclinaison est prévue en formation continue pour les personnels de l'éducation. Mais dans les établissements, il s'agira aussi d'"assurer la promotion de l'égalité" entre filles et garçons via l'orientation et en valorisant la réussite de femmes dans des métiers réputés "masculins" ou vice-versa.
  
Le nouveau service public de l'orientation va aussi promouvoir la mixité. L'Onisep lancera en 2013 un site "Objectif égalité".

Enfin, en vue d'un "respect mutuel", la circulaire de 2003 sur l'éducation à la sexualité dans les écoles, collèges et les lycées sera "actualisée", afin d'être effectivement mise en œuvre dans tous les établissements. Trois séances d'éducation à la sexualité "traiteront tant des questions d'ordre biologique que des dimensions psychologiques, sociales, éthiques et culturelles de la sexualité". Un groupe de travail "présentera un plan d'action pertinent et innovant d'ici à fin décembre".

Une "loi cadre" avant l'été 2013  

Le plan s'articule en tout cas autour de trois piliers : la lutte contre les violences, la lutte contre le sexisme ordinaire et le changement de la vie quotidienne des femmes. Certaines mesures étaient d'ailleurs déjà connues, à commencer par la promesse de François Hollande de faire voter une "loi cadre" pour lutter contre les violences faites aux femmes, avant l'été 2013.
  
En attendant, un Observatoire national de la violence va donc être créé, les téléphones portables d'urgence remis aux victimes seront généralisés et leur accompagnement sera amélioré.

Au-delà de la violence, le sexisme et les inégalités dans le collimateur

Le gouvernement entend aussi réformer l'ordonnance de protection de 2010 pour que ce dispositif permettant de soustraire en urgence à leur conjoint les victimes de violences conjugales soit davantage appliqué par les tribunaux. Le plan du gouvernement pour l'égalité passera aussi par la lutte contre les stéréotypes et le "sexisme ordinaire".
  
A la demande de Jean-Marc Ayrault, tous les ministres du gouvernement ont d'ailleurs récemment suivi une session de sensibilisation au sexisme.
  
La troisième volet du plan vise à améliorer la vie des femmes "au quotidien", en favorisant notamment l'égalité salariale et en luttant contre le temps partiel subi. La parité pourrait aussi être imposée par le gouvernement dans certaines instances.

Doits des femmes : les annonces lors du comité interministériel

Lire la suite
Société Violence Femmes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants