1 min de lecture Faits divers

Grogne au PS après l'abandon du récépissé aux contrôles d'identité

Un enterrement de première classe. Comme RTL vous le révélait mercredi matin, le ministère de l'Intérieur renonce à son idée de récépissés délivrés par les policiers après les contrôles d'identité. Cette mesure devait permettre de lutter contre les contrôles, au faciès notamment. Les syndicats de police n'y étaient pas favorables. La Commission nationale informatique et liberté a peur que cela crée des fichiers abusifs. Une frange du Parti socialiste ne digère pas cet abandon.

Des policiers effectuant des contrôles d'identité
Des policiers effectuant des contrôles d'identité Crédit : AFP / Boris Horvat
Marie-Bénédicte Allaire
Marie-Bénédicte Allaire et La rédaction de RTL

Les modalités de la réforme du contrôle d'identité seront arbitrées après la remise "cet été" du rapport sur le sujet du Défenseur des Droits, Dominique Baudis, a indiqué mercredi le ministère de l'Intérieur.

Les récépissés remis à l'issue d'un contrôle de police vont rester lettre morte. Comme l'a révélé Julien Dumond sur RTL, la réforme proposée par Manuel Valls pour lutter contre les contrôles au faciès a été abandonnée après plusieurs semaines de concertation. Outre l'opposition farouche des syndicats de police, les difficultés techniques étaient trop nombreuses.

Des solutions alternatives sont étudiées : le retour du matricule sur les vêtements des policiers ou leur équipement en petites caméras qui filmeraient les interventions. Autre possibilité, la remise d'une "carte de visite", qui à la différence d'un récépissé ne nécessite pas la création d'une base de données.

Les policiers ont exprimé leur vive hostilité à ces reçus. Mais selon le ministre, qui a fait de l'amélioration des rapports entre la population et les forces de l'ordre une "priorité" de son action, ils seraient plus ouverts à des solutions comme le matricule ou les caméras.

 Dans ses soixante engagements pour la France, François Hollande a dit sa volonté de lutter "contre le délit de faciès dans les contrôles d'identité par une procédure respectueuse des citoyens". Il n'avait pas précisé les modalités de cette lutte.



Lire la suite
Faits divers Société Discriminations
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7750619110
Grogne au PS après l'abandon du récépissé aux contrôles d'identité
Grogne au PS après l'abandon du récépissé aux contrôles d'identité
Un enterrement de première classe. Comme RTL vous le révélait mercredi matin, le ministère de l'Intérieur renonce à son idée de récépissés délivrés par les policiers après les contrôles d'identité. Cette mesure devait permettre de lutter contre les contrôles, au faciès notamment. Les syndicats de police n'y étaient pas favorables. La Commission nationale informatique et liberté a peur que cela crée des fichiers abusifs. Une frange du Parti socialiste ne digère pas cet abandon.
https://www.rtl.fr/actu/grogne-au-ps-apres-l-abandon-du-recepisse-aux-controles-d-identite-7750619110
2012-07-11 13:59:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/19vYXZvSz6bFXr86uSkFwA/330v220-2/online/image/2012/0711/7750619365_des-policiers-effectuant-des-controles-d-identite.jpg