1 min de lecture Culture-loisirs

Gérard de Villiers : la recette du succès de "S.A.S."

PORTRAIT - L'écrivain français Gérard de Villiers, célèbre pour sa série de romans d'espionnage, est décédé à l'âge de 83 ans.

Gérard de Villiers a vendu environ 150 millions de "S.A.S." dans le monde
Gérard de Villiers a vendu environ 150 millions de "S.A.S." dans le monde Crédit : AFP PHOTO / FRANCOIS GUILLOT
Monique Younès
Monique Younès et La rédaction numérique de RTL

Auteur d'une série de romans d'espionnage, Gérard de Villiers a trouvé la mort à l'âge de 83 ans. Écrivain phénomène de l'édition française, il a rencontré un succès immense avec sa série S.A.S., sa marque de fabrique depuis 1965. Des méthodes de travail et d'écriture bien à lui, qui lui ont assuré un succès mondial.

Jacques Chirac fan de "S.A.S."

Gérard de Villiers était fier quand il disait avoir vendu environ 150 millions de S.A.S dans le monde, faisant croire qu'il ignorait le chiffre exact de sa fabuleuse série alors qu'il en était aussi l'éditeur.

Il avait créé S.A.S. en 1965, l'âge d'or du roman d'espionnage. Tel un métronome, il publiait quatre ouvrages par an. Son héros, le prince Malko Linge, qu'il lançait aux trousses de tous des méchants, détonnait. Il avait la sexualité scandaleuse, disait ses détracteurs. Une sexualité épanouie, rectifiait Gérard de Villiers.

Si S.A.S. comptait beaucoup de femmes parmi ses lecteurs, les hommes n'étaient pas en reste et parmi eux les plus fameux. On dit que l'ancien président Jacques Chirac, comme le philosophe Bernard-Henri Lévy, font partie des fans de la série.

"L'auteur d'espionnage qui en savait trop"

À lire aussi
Chaque bière fait obligatoirement un litre bière
À l'Oktoberfest, la bière version XXL

La recette est la même depuis 50 ans : une grande dose de géopolitique très bien documentée, de l'exotisme, quelques scènes de sexe, un zeste de violence et une pointe de torture.

Je continue de travailler comme un journaliste

Gérard de Villiers
Partager la citation

"Je continue de travailler comme un journaliste. Je vais sur place, je fais une enquête, je vois des gens, j'ouvre les yeux tout grand", confiait l'écrivain avant sa mort. Gérard de Villiers avait de bons amis dans le renseignement. Le New York Times l'a consacré récemment comme "l'auteur de romans d'espionnage qui en savait trop".

Il y a encore quelques mois, il était en Afghanistan pour un nouvel épisode. Ses fans ne seraient pas étonnés de voir arriver sur la table des libraires un S.A.S. mission spéciale en Enfer ou au Paradis.

>
Gérard de Villiers avant sa mort explique sa méthode de travail : "Je vais sur place, je fais une enquête, je vois des gens, j'ouvre les yeux tout grand" Crédit Image : Kervin Portelli | Crédit Média : Monique Younès | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Culture-loisirs Décès Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7766302650
Gérard de Villiers : la recette du succès de "S.A.S."
Gérard de Villiers : la recette du succès de "S.A.S."
PORTRAIT - L'écrivain français Gérard de Villiers, célèbre pour sa série de romans d'espionnage, est décédé à l'âge de 83 ans.
https://www.rtl.fr/actu/gerard-de-villiers-la-recette-du-succes-de-s-a-s-7766302650
2013-11-01 13:47:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/IxRDXovx90MBCkdchJR4iQ/330v220-2/online/image/2013/1101/7766302742_gerard-de-villiers-a-vendu-environ-150-millions-de-sas-dans-le-monde.jpg